banner cimagine.jpg

riv bon

Record de visites en 2017, MERCI et BONNE ANNÉE 2018 !

Depuis les débuts d'inforallye.ch en 2012, c'est la première fois que le site d'informations du Championnat Suisse des Rallyes a dépassé les 180'000 visites en une année. Cette nouvelle référence en termes de visites est une excellente nouvelle pour le site, pour les partenaires de longue date de la plateforme mais aussi pour le rallye, notre sport fétiche à tous. Pour illustrer l'année 2017 d'inforallye.ch, voici quelques chiffres-clés :

500 visites en moyenne chaque jour, avec un pic de plusieurs milliers lors des rallyes sur territoire suisse,
249
articles publiés,

Le duel Loeb/Carron, la nouvelle monture de Michael Burri et les informations réjouisantes sur les réservoirs parmi les articles les plus lus de la saison avec plus de 2'000 lecteurs à chaque fois,
plus de 50 pilotes ayant participé au Challenge inforallye.ch durant cette saison,
les 6 rallyes du Championnat Suisse couverts, mais aussi plusieurs dizaines de rallyes hors de nos frontières avec la présence d'équipages suisses en France, Italie, Allemagne, etc.,
14 partenaires présents sur le site inforallye.ch, la plupart depuis les débuts du site

Un merci particulier à ces 14 partenaires que sont :

Pirelli,
EB Technologies,
le Clio R3T Alps Trophy,
DirectPneu.ch,
TSM,
Joseph Carron,
Greg Hotz Rally Parts,
RAVASICORSE,
Soltrade,
Horag,
Sylvain Auto-Ecole,
Webmouse,
c'iMagine,
Rhône FM

Grâce à eux et vos nombreuses visites, inforallye.ch a une nouvelle fois pu vous présenter au mieux le Championnat Suisse des Rallyes en 2017.
Que l'aventure continue pour 2018 !

greeting 1200029 1920

Primes très intéressantes pour le Clio R3T Alps Trophy 2018

Après une édition à suspense avec au final la victoire d'Ismaël Vuistiner et Florine Kummer face notamment aux pilotes Olivier Courtois et Aurélien Devanthéry, le Clio R3T Alps Trophy repart pour une nouvelle édition, la quatrième consécutive, et ce, dès le Rallye du Pays du Gier en mars prochain. L'organisateur a présenté ce jour le règlement sportif et technique ainsi que le formulaire d'engagement. Bonne nouvelle du côté des dotations, elles sont à nouveau très intéressantes avec, en point de mire, le Rallye Monte-Carlo, manche du WRC, offert au meilleur performer de la saison au volant de la Renault Clio R3T de Renault Suisse, ce sera donc en janvier 2019. Cette compétition internationale FIA offrira comme l'an dernier des manches sur territoire suisse et français. Le calendrier étant le suivant :

16-17 mars
Rallye du Pays du Gier (F)

13-14 avril
Critérium Jurassien

31 mai-2 juin
Rallye du Chablais

6-8 septembre
Rallye du Mont-Blanc (F)

18-20 octobre
Rallye International du Valais

Et pour chacune de ces manches, les différents partenaires du trophée que sont Renault, Michelin Motorsport et ETS Racing Fuels délieront leur bourse afin d'offrir d'encourageantes primes, à savoir :

Classement Clio R3T Alps Trophy

Espèces
en Francs Suisse

Pneumatiques
Michelin

Essence

ETS TBX 6 R5

1er

4'000.-

2

1 fût 53 litres

2 ème

3’000.-

2

1 fût 53 litres

3 ème

2’000.-

1

1 fût 53 litres

4 ème

1’000.-

1

1 fût 53 litres

5 ème

-

1

1 fût 53 litres

 

L'inscription au trophée est ouverte à tous pilotes ayant une licence internationale avec un prix d'inscription variant en fonction de la formule choisie. Pour tout équipage réalisant pour la première fois le Clio R3T Alps Trophy, il en coûtera 1'500.- CHF d'inscription pour la saison avec la fourniture de deux combinaisons ainsi que des habits aux couleurs du trophée alpin. Pour d'anciens équipages ayant déjà participé en 2016 ou 2017, il en coûtera uniquement 800.- CHF alors qu'il est possible, comme l'an dernier, de participer à l'une ou l'autre épreuve en prenant part au Clio R3T Alps Trophy en optant pour la formule "Just for fun". Cette dernière permet une inscription manche par manche jusqu'à 15 jours avant le rallye pour un montant de 300.- CHF.

Toutes les informations complémentaires (règlement technique, règlement sportif, formulaire d'engagement, etc.) se trouvent sur le site officiel de l'organisateur www.clior3.com.

 22904944 872354239595022 2977236798395199980 o

Dotations Clio R3T Alps Trophy 2018 info Copier
Photos, Clio R3T Alps Trophy

 

S. Carron : "Je serai au départ du Rallye du Pays du Gier"

Sébastien Carron a le sourire. Et pour cause. Sa saison ressemble presque à un conte de fées. Le valaisan signe en 2017 son troisième titre national au volant de sa Ford Fiesta R5. Pour inforallye.ch, Sébastien a accepté de revenir sur la saison écoulée et parler de son avenir rallystique. "Cette année a été particulière pour moi car j'ai dû changer de navigateur. Lucien Revaz qui m'a accompagné depuis mes débuts a dû faire l'impasse sur cette saison en raison de l'ouverture de son entreprise. Cette nouvelle activité le retient loin du baquet, mais il reste dans mon entourage et suit de près ce qui se passe sur les spéciales. Pour le remplacer, j'ai fait donc appel à deux navigateurs expérimentés que sont Vincent Landais et Jérôme Degout" explique Sébastien qui ne tarit pas d'éloges à leur égard. "Ce sont des pros qui m'ont apporté beaucoup de choses tout au long de cette saison. Leur professionalisme m'a permis d'avancer et engranger de l'expérience. Le feeling a tout de suite passé, autant avec Vincent qui m'a le plus souvent secondé qu'avec Jérôme avec qui j'ai obtenu le premier rang au Critérium." Mais la présence d'un nouveau navigateur a tout de même mis un peu de stress au champion suisse. "C'était une nouveauté qui a tout de même élevé quelques questions, mais d'une fois que j'ai pris place dans la voiture, je n'avais plus de doute. L'osmose était là et ça nous a permis d'atteindre les places d'honneur à chaque rallye ... ou presque." Sébastien reste bien évidemment déçu de la tournure des événements à l'occasion du dernier Rallye International du Valais. "Tout allait tellement bien. On était en tête de l'épreuve, devant Basso, Champion d'Europe, mais aussi Abbring qui a roulé en Mondial. C'était juste fou de pouvoir se battre avec des gars qui ont cette expérience alors que de mon côté, le lundi je retourne au travail" explique, toujours un brin déçu le valaisan. "Terminer sa saison sur un abandon comme celui-ci est toujours difficile à digérer. On aurait voulu démontrer jusqu'à la fin du rallye ce dont on était capable, mais la mécanique en a décidé autrement." Une panne électronique était en effet la raison de l'arrêt abrupt du champion suisse en titre lors de la spéciale des Casernes. Mais si la déception a été grande en fin de saison, Sébastien Carron n'oublie pas d'autres moments incroyables de sa saison, à débuter par la bagarre avec Sébastien Loeb à l'occasion du Rallye du Chablais. "Se battre avec son idole est quelque chose d'incroyable! En entamant ce rallye, jamais je n'aurai imaginé pouvoir jouer aussi proche d'un champion du monde" explique-t-il, le sourire aux lèvres et avec la satisfaction d'avoir réussi un bel exploit. "Avant de prendre le départ, personne ne pensait qu'une bagarre comme celle-ci aurait pu se passer, moi le premier! En discutant autour de moi, on pensait qu'on allait être à environ 1 seconde au kilomètre, voire au maximum 8 dixièmes au kilomètre. Au final, on finit à 2 dixièmes. C'est une énorme satisfaction et un souvenir inoubliable. Si la situation se représente, très certainement que Loeb se préparera encore mieux à l'échéance et on aura moins de chance de bien figurer au classement final" sourit le triple champion suisse, conscient du manque de roulage du français au volant de la 208 R5 qu'il découvrait en course à l'occasion du Rallye du Chablais. En bref, une saison qui restera gravée dans la mémoire du valaisan, qui n'oublie pas tout son team et son équipe qui lui ont permis d'atteindre cette victoire. "On a donné le meilleur de nous-même dans la voiture, mais sans le reste de l'équipe, cela n'aurait pas pu se concrétiser. Balbosca nous fournit un véhicule de grande qualité depuis le début de notre aventure avec ce team réputé. C'est un véritable plaisir de compter sur eux et sur tout le reste de ma fidèle équipe et ma famille qui me soutient dans cette démarche."
Quant à la suite de sa carrière, question amorcée durant notre entretien, Sébastien reste vague mais confirme une chose. "Je serai au départ du Rallye du Pays du Gier." Une manière de débuter la saison, peut-être par un succès, et rempiler pour un quatrième sacre national ? Le valaisan sourit...

19250734 1478247962243827 4112987165920668679 o

Inscriptions ouvertes pour le cours de navigateurs 2018

Alors que la saison 2017 a fermé ses portes à la fin octobre, celle de 2018 pointe déjà le bout de son capot. Et avant de prendre la direction de la première épreuve, le Rallye du Pays du Gier à la mi-mars, les traditionnels Cours de Navigateurs auront lieu le samedi 10 mars 2018 à Gollion (VD). Pour la troisième année consécutive, Gaëtan Lathion et son comité se relancent dans l'aventure avec la volonté de former les nouveaux navigateurs. "C'est un plaisir de pouvoir transmettre les connaissances du rallye aux nouveaux intéressés. Ce cours n'est pas obligatoire, mais nous ne pouvons que le conseiller très fortement, autant aux nouveaux copilotes qu'aux nouveaux pilotes. Durant cette journée de cours, nous passerons en revue les différents points-clés du rôle de copilote puis l'après-midi, un cours pratique aura lieu en collaboration avec le cours des commissaires rallye pour une épreuve à l'échelle 1:1. Vous serez emmenés sur un parcours avec un pilote, vous le guiderez avec un road-book, vous devrez pointer à l'heure au départ des épreuves spéciales créées pour l'occasion" détaille Gaëtan. "En une journée, vous aurez découvert les facettes du rôle de copilote et du monde du rallye en général. J'encourage tous les intéressés à suivre ce cours" complète le directeur du cours.
Les inscriptions commencent dès aujourd'hui via la page spéciale ASN (Association Suisse des Navigateurs) et auront lieu jusqu'à la fin février, au plus tard. Le nombre de place étant limité, nous vous conseillons fortement de vous inscrire et de payer le cours au plus vite. Le montant de la journée est fixé à 130.- CHF comprenant l'accueil avec café/croissant, le support de cours, le repas de midi (hors boissons) ainsi que l'exercice pratique de l'après-midi.

2992439lpw 2992442 jpg 3380876
Photo, www.lepoint.fr

Les VHC avant le moderne, parcours rallongé, Power Stage... le Rallye International du Valais innove

Les organisateurs du Rallye International du Valais ont le sourire aux lèvres. Après une première édition couronnée de succès, la nouvelle équipe dirigeante repart à l'assaut des paddocks avec la volonté de faire encore mieux. Et les objectifs sont ambitieux. "Après une première édition sous les couleurs de l'Association du Rallye du Valais où plus de 90 équipages ont pris part à l'épreuve, nous ambitionnons d'accueillir 120 engagés en 2018" entonne d'entrée Cédric Borboën, organisateur de l'épreuve. "Nous avons eu d'excellents retours de la part des équipages inscrits et croyons en la possibilité de développer encore mieux la classique valaisanne à l'avenir." Et pour y arriver, le comité d'organisation annonce plusieurs nouveautés à l'occasion de cette fin d'année. "Le parcours sera quelque peu rallongé avec environ 245 kilomètres de chronos prévus" explique Cédric. "Néanmoins, l'épreuve restera à deux jours de course. Les spéciales débuteront le vendredi comme l'an dernier. Par contre, le jeudi soir en nocture, aux Casernes de Sion, les pilotes participeront à une Power Stage qui déterminera l'ordre de départ du lendemain" complète Cédric. A noter que tout le rallye sera désormais concentré à Sion autour de ce site des Casernes. "Le CERM de Martigny ne sera pas le point central du rallye comme en 2017, mais la ville de Martigny continuera d'être présente au sein de notre programme avec plusieurs points attractifs que nous prévoyons au sein du programme 2018" explique l'organisateur qui ne cache pas ses ambitions à tous les niveaux, comme par exemple celui du Rallye Historique du Valais qui avait eu lieu en octobre dernier pour la première fois de son histoire. "Nous avons informé ce jour les participants au VHC 2017 qu'ils partiront en 2018 devant les modernes comme cela se fait sur la quasi totalité des manches helvétiques. Les retours sont positifs sur ce point. Et nous espérons bien pouvoir augmenter le nombre de pilotes de véhicules historiques l'an prochain."
Et ce n'est pas tout, l'équipe dirigeante propose un package très avantageux pour tout équipage souhaitant s'inscrire à l'épreuve et ce, jusqu'au 31 mai prochain. Pour le prix de 1400.- francs - somme identique à 2017 pour le moderne - et 1150.- pour le VHC - somme réduite donc - l'équipage intéressé obtiendra son inscription au rallye bien évidemment, mais également un cadeau de bienvenue, un apéritif et un cocktail à l'occasion de la remise des roadbook, un repas le mercredi soir pour tout le team (équipage, assistance) ainsi que tous les repas du soir pour le team du jeudi soir au samedi soir au sein de la course, soit aux Casernes de Sion. "Nous avons pu voir l'an dernier le nombre de personnes présentes dans les paddocks, même quand le rallye était en train de se dérouler sur les spéciales à l'autre bout du Valais. Nous voulons donc faire profiter tout le monde. Les assistances et team sont un maillon essentiel du rallye. Nous voulons les accueillir comme il se doit" explique Cédric. Et en termes d'accueil, le nouveau comité a tout prévu puisqu'ils ont désormais un partenariat avec l'une des stations du Valais central afin de proposer des hébergements à prix sans concurrence. "Pour 390.- la semaine, soit du lundi 15 au dimanche 21 octobre, vous serez logés en station dans un appartement de 6 personnes." Une offre à ne pas manquer donc. Une offre disponible dès à présent et jusqu'à la fin mai 2018. Pour ce faire, rendez-vous sur le lien suivant : PRE-INSCRIPTION 2018. Ce formulaire permettra de soumettre votre intérêt à la formule privilégiée, avec ou sans appartement. Pour toutes demandes complémentaires, Cédric se tient à votre disposition par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Valais 2017 Ludo 15 Copier
Photo, Ludovic Carnal

Nouveaux visages à la tête du Rallye International du Valais

La pause hivernale est parfois longue pour les acteurs directs du rallye, mais il n'en est de loin pas de même pour les organisateurs de rallye. Entre la création de nouveaux parcours, de nouvelles idées, la mission est parfois importante. Après cette première année à la tête du Rallye International du Valais, l'association du même nom annonce ce jour plusieurs changements au sein de différents dicastères importants, à commencer par la Direction de Course qui sera désormais assurée par M. Patrick Borruat. Actif dans le monde du sport automobile depuis le début des années 90, tour à tour président, vice-président et directeur de course du Critérium Jurassien notamment, Patrick a accepté la mission de Directeur de Course du Rallye International du Valais, remplaçant ainsi Philippe Rauch qui a décidé de quitter ces responsabilités après 25 années d'intensive activité. Il restera néanmoins acteur du Rallye International du Valais, dans le domaine de la sécurité, en amont notamment de l'épreuve.
Toute l'équipe de l'Association du Rallye du Valais remercie Philippe pour le travail effectué via le communiqué transmis aujourd'hui sur la page Facebook du rallye.
Les changements ont également lieu dans d'autres dicastères, à commencer par le dossier sanitaire. Thierry Raetzer, présent durant 10 ans, quitte l'épreuve et sera remplacé par Alain Torrenté, déjà très actif au sein de l'épreuve.
Enfin, Marc-André Pillet quitte également la classique valaisanne au profit d'Yves Zappellaz. Ce choix a été motivé par des raisons professionnelles. Ces différentes personnes sont donc intégrés dès à présent à leur nouvelle fonction et le Rallye International du Valais les remercie chaleureusement du soutien apporté à l'épreuve. A noter que plusieurs changements interviendront en 2018 au sein de l'épreuve, son Président nous ayant confié il y a quelques semaines déjà que l'épreuve sera concentrée uniquement sur Sion, le CERM étant abandonné. "Mais ce n'est pas pour autant que nous lâchons la ville du coude du Rhône. Nous y serons présents, mais de manière différente. Quant à l'épreuve, son centre névralgique sera concentré autour des Casernes de Sion qui seront le fief du rallye dès le jeudi après-midi." explique le patron de l'épreuve qui se réjouit d'ores et déjà de la prochaine édition qui se tiendra du 18 au 20 octobre.

25508053 10156062168509623 1181733479238338983 n
Patrick Borruat, entouré de Corinne Rimet-Baume (Secrétaire Générale) et Cédric Borboën (Président)

L'Association Rally for Smile active tout au long de l'année

Les membres de Rally for Smile s'étaient donnés rendez-vous à Martigny le mardi 19 décembre à l'occasion du Marché de Noël. Pierre-André Terrettaz et le reste de son équipe ont présenté l'association aux habitués du marché et ont obtenu un accueil plus que positif puisqu'à l'issue de la journée, ce sont plus de 2'700 francs qui ont été récoltés. Ce montant a été obtenu grâce aux nombreux participants qui se sont délectés des friandises et du vin chaud mis à disposition contre rémunération "à votre bon coeur". La tombola, avec en guise de prix principal une leçon de wakesurf avec la marraine de l'association Fanny Clavien remporté par Gérald Crettex, a également connu le succès escompté. Mais ce montant n'aurait pu être atteint sans le soutien du Kiwanis Club de Martigny qui a remis un chèque de 2'000.- francs à Pierre-André Terrettaz et au parrain de l'association Rally for Smile, Sébastien Carron. Ils ont reçu des mains des responsables du Kiwanis et du Hameau dont son président, M. Lionel Saudan (2ème depuis la droite).
Cette opération lance l'opération 2018 de Rally for Smile qui sera de retour, très certainement aux Casernes de Sion, l'autorisation étant actuellement en attente. Si ceci peut se faire comme prévu, la manifestation aura lieu le samedi 25 août à Sion et sera en faveur de l'Association ELA Suisse qui s'occupe des enfants atteints de leucodystrophie. "Ce choix fait suite à un moment qui m’a particulièrement touché, la visite de son directeur le 26 août dernier aux Casernes de Sion, venu spécialement depuis le Jura pour nous rencontrer et découvrir notre événement de solidarité" explique Pierre-André Terrettaz sur la page Facebook de l'événement. A vos agendas donc et rendez-vous le 25 août 2018 pour une nouvelle fois mettre des étoiles dans les yeux des enfants.

25498208 1070777853064576 7447443580690928526 n

 

Sébastien Loeb de retour en WRC en 2018

La nouvelle était dans l'air du temps depuis quelques temps. Sébastien Loeb, nonuple champion du monde et pilote le plus titré de la discipline fera son grand retour au panthéon du rallye sous les couleurs de Citroën. Au volant de la C3 WRC qu'il a déjà étrenné lors de plusieurs séances d'essais cette année, le pilote alsacien établi dans la région lémanique participera au Rallye du Mexique, au Tour de Corse et au Rallye de Catalogne. "Stéphane Lefebvre sera quant à lui chargé d’étrenner la Citroën C3 R5 en WRC2." communiqué Citroën Racing sur sa page Facebook. Sébastien Loeb aura comme co-équipier Kris Meeke qui sera le fer de lance de ce team alors que Khalid Al Qassimi et Craig Breen réaliseront certaines manches du calendrier. En parallèle de sa présence en WRC, le pilote français effectuera une nouvelle saison dans le cadre du Championnat du Monde Rallycross avec Peugeot, marque pour laquelle il roulera également sur plusieurs épreuves de rally-raid comme le Paris-Dakar en début d'année prochaine.
Parrain du Rallye du Chablais, Sébastien Loeb a participé à l'épreuve helvétique à plusieurs reprises. Cette année, sa présence sur les spéciales du Rallye du Chablais n'est pas confirmée, mais son organisateur avoue être en tractation avec lui afin de voir si le pilote mondial pourra être disponible.

1602059 822118311135607 4038031689708882788 o
Photo, Sébastien Loeb (Facebook)

Nicolas Lathion en 208 Rally Cup (F) avec le Sébastien Loeb Racing

C'était un secret de polichinelle depuis quelques temps dans les paddocks de rallye. Nicolas Lathion, vainqueur du Championnat Suisse Rallye Junior prévoit une saison en France voisine. C'est désormais officialisé par son team, le Sébastien Loeb Racing, qui annonce ce jour la nouvelle sur son site internet. Nicolas Lathion sera désormais accompagné par Yannick Schriber aux notes et tentera de se faire une place au sein de la 208 Rally Cup, l'une des formules de promotion les plus difficiles avec chaque année de très nombreux pilotes susceptibles de remporter le sacre final. Par le passé, Jérémie Toedtli s'est illustré dans cette coup de marque, réussissant parfois à se hisser sur le podium de la compétition.
Pour Nicolas Lathion qui répond aux questions du Sébastien Loeb Racing, il s'agit avant tout d'une nouvelle expérience pour avancer dans sa carrière de pilote après sa victoire acquise sur les routes helvétiques. « Je voulais continuer mon ascension dans le sport automobile après mon titre de Champion de Suisse des Rallyes Junior. En juin dernier, j’ai eu l’occasion de disputer le Rallye du Chablais sur une 208 R2 avec le Sébastien Loeb Racing. En plus d’une victoire importante pour décrocher le titre junior, j’ai eu l’opportunité de travailler avec une équipe très structurée qui vous permet d’avoir une approche de la course très professionnelle. [...] L’une des grosses nouveautés est la participation à des rallyes sur terre, pour cela nous avons prévu deux ou trois séances d’essais avec le Sébastien Loeb Racing et l’un de ses pilotes expérimentés pour apprendre toutes les subtilités de cette nouvelle surface. Je vais arriver en 208 Rally Cup avec un statut de « rookie » et je suis impatient de prendre le départ de mon premier rallye pour me situer face à une concurrence très relevée. C’est un nouveau challenge qui m’attend et le Sébastien Loeb Racing est l’équipe idéale pour continuer mon ascension en rallye » explique le pilote valaisan au site du team Sébastien Loeb Racing. Le programme de la 208 Rally Cup est composé de sept manches dont trois manches sur terre. Premier rendez-vous, le Terre des Causses les 30 mars et 1er avril.

18740444 1381243948596433 1195962834428951254 n

Photo, Olivier Wintenberger

Préparez d'ores et déjà la saison 2018 avec LP Tent et c'iMagine !

Nos partenaires LP Tent & c'iMagine vous proposent une série d'offres spéciales en cette fin d'année afin de préparer au mieux 2018. A la recherche d'une table pour votre assistance ? D'un chauffage infrarouge pour les nuits les plus fraiches ? D'une tente ou de tabourets design ? Tous ces produits sont actuellement proposés en promo chez LP Tent et c'iMagine, fidèle à inforallye.ch depuis ses débuts et qui sont de véritables passionnés de sport automobile puisque la grande majorité de leur personnel a roulé ou roule encore, à l'image de Jessica Bayard, Charlène Greppin et Chloé Chaignat, trois demoiselles à votre service au sein de cette entreprise.

L'une des promos suivantes vous intéresse ?
Vous souhaitez obtenir une offre personnalisée ou un autre produit ?
N'hésitez surtout pas à prendre contact avec l'équipe au 032 724 30 31 (LP Tent) ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 032 487 63 73 (c'iMagine) ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !

Cahier A5 12.17 1 Copier

Cahier A5 12.17 2 Copier

Cahier A5 12.17 3 Copier

Cahier A5 12.17 4 Copier

Cahier A5 12.17 5 Copier

Cahier A5 12.17 6 Copier

Cahier A5 12.17 7 Copier

Cahier A5 12.17 8 Copier

Cahier A5 12.17 9 Copier

Cahier A5 12.17 10 Copier

Cahier A5 12.17 11 Copier

Cahier A5 12.17 12 Copier

Olivier Burri gagne son deuxième Rallye Hivernal du Dévoluy (F)

Adepte du Monte-Carlo, Olivier Burri s'est une nouvelle fois entrainé sur les routes du Rallye National du Dévoluy avant l'échéance de la fin janvier. Et il ne s'est pas trompé en raison des conditions hivernales de cette épreuve, rappelant la classique mondiale. Le pilote bernois a pris le départ de ce deuxième Dévoluy avec l'étoffe d'ancien vainqueur. C'est lui qui avait remporté la première édition au volant d'une Fiesta R5. Bis repetita cette année pour Olivier Burri, accompagné par Stéphane Rey à ses côtés. Auteur d'un début délicat suite à une légère sortie dans la première spéciale, en raison des conditions climatiques délicates, le pilote au numéro 1 sur les portières perd une trentaine de secondes dans le premier chrono, au profit de Sébastien Dommerdich qui prend le leadership de l'épreuve avec sa Peugeot 205. Dans la deuxième, Burri revient au contact et fait fondre comme neige au soleil le retard pris, signant le meilleur temps sur les 25 kilomètres de cette deuxième spéciale. Après avoir repris la place de leader dans le chrono numéro 3, l'ancien champion suisse n'a plus lâché et termine au final le rallye au premier rang devant Sébastien Dommerdich (Peugeot 205) et Jean-Noël Mondet (Mitsubishi Lancer Evo 9).
Autre suisse engagé, le jurassien Steeves Schneeberger a remis au goût du jour sa Ford Escort Cosworth qui n'avait hélas jusque-là peu connu le succès. Le jurassien, accompagné pour l'occasion par Anderson Levratti, termine l'épreuve à la sixième place en signant régulièrement des temps dans les trois premiers au scratch. Hélas, plus de deux minutes perdues dans le septième chrono l'empêchent de signer un meilleur résultat au final.
Enfin, Maurice Brera, troisième et dernier suisse engagé sur ce rallye, complète le podium helvétique. Au volant de son Abarth 500 R3T, le pilote suisse aura marqué les esprits, signant par exemple le 4ème temps dans l'ES 9. Au final, il termine ce rallye à la 14ème place sur les 45 pilotes engagés sur cette épreuve.

25487466 785045051680046 4929353395694556758 o
Photo, Damien Patoux

Quelques images de ce Dévoluy... glissant!

Bally au Monza Rally Show, entre plaisir et déception

Chaque année, l'un des événements les plus attendus pour tout amateur de rallye se déroule en Italie, sur le circuit de Monza à l'occasion du Monza Rally Show. Cette course, très populaire et qui accueille chaque année plusieurs centaines de milliers de spectateurs, n'a pas failli à la tradition cette année encore. Parmi tous les engagés, pour la plupart en R5, WRC, S2000 ou encore R3T : le tessinois Ivan Ballinari qui était au départ de l'épreuve au volant de sa Ford Fiesta R5. Le latin apprécie tout particulièrement cette épreuve qu'on peut qualifier d'original par rapport aux rallyes dits traditionnels. "Ce Monza Rally Show est vraiment très rigolo. Ce n'est pas un vrai rallye, mais c'est une fête du sport automobile qui commence le mercredi et se termine le dimanche! Voir tous ces spectateurs est incroyable! Ils sont tous là pour se faire plaisir et on n'a qu'une envie quand on voit ceci : faire le spectacle" explique Ivan Ballinari qui n'oublie pas le caractère particulier de cette épreuve. "Pour un pilote amateur comme moi, ce n'est pas aisé de jouer la gagne sur ce type d'épreuves car les compétitions sur circuit sont totalement différentes" complète Bally qui a d'ailleurs connu quelques difficultés en raison de la promiscuité avec ses adversaires. "Le résultat n'est vraiment pas à la hauteur. On a tout perdu à cause d'une touchette avec François Delecour (ndlr : roulant en Peugeot 208 R5). Il nous a tapé pour éviter d'être dépassé" explique, un brin encore énervé notre interlocuteur. "Avec son expérience, je pensais qu'il comprenait qu'une collision n'est pas l'objectif d'une manifestation du genre! Jusque-là on avait beaucoup joué ensemble et je trouve dommage perdre des places au classement à cause de cela." En clair, Ivan a dû sortir un tour avant la fin de la spéciale et a écopé ainsi d'un temps forfaitaire composé du moins bon temps des R5 auquel les organisateurs ont ajouté deux minutes. Autant dire qu'ainsi, le pilote tessinois n'a plus pu jouer quoi que ce soit. Philosophe, mais toujours sous le coup de ce mauvais pas, Ballinari complète son explication par "Rien de grave ! Il a juste perdu un de ces fans..."
Au-delà de cette déception, Ivan Ballinari est heureux, et ses sponsors aussi. "Pour le reste, on s'est vraiment fait plaisir et les sponsors ont bien aimé cela. Mon navigateur Andrea Togni en était à sa deuxième course et on a vraiment beaucoup rigolé ensemble. Et la famille Vortice est vraiment une fantastique équipe. Un top sponsor, comme notre team Roger Tuning ! A noter que nous sommes désormais en partenariat avec l'association Green Hope, une association active dans le spot pour la recherche contre le cancer" conclut Ivan Ballinari, de retour dans ses pénates tessinoises.

24785346 1993202494296257 8686688338521185194 o
Photo, Lorenzo Cavallo

Mise en place d'un joker en Championnat Suisse Rallye Junior

Pour la septième année consécutive, le Championnat Suisse Rallye Junior aura lieu sur les routes helvétiques. Les pilotes nés dès le 1er janvier 1990 pourront s'affronter au volant de véhicules de catégories R1 et R2 avec cinq manches au programme. Débutant par le Rallye du Pays du Gier, le Championnat Suisse Rallye Junior continuera sur les routes jurassiennes à l'occasion du Crité' à la mi-avril puis prendra la direction du Chablais pour le rallye éponyme, manche également inscrite en ERT, l'European Rally Trophy, trophée européen de la FIA. Après ces trois premières manches, le Junior prendra quelque peu de repos avant de revenir sur les routes du Tessin à l'occasion du Rally Ronde del Ticino qui se déplace cette année les 31 août et 1er septembre. Enfin, en guise de final, le Championnat Suisse Rallye Junior ira du côté du Rallye International du Valais. Au-delà du programme que l'on peut qualifier de "classique", une nouvelle règle rentre en ligne de compte à l'occasion de cette cuvée 2018. Sur les cinq manches, seules quatre compteront pour le résultat final. Les équipages de la dernière édition ont été invités par l'organisateur à participer à une séance consultative afin de donner leurs points de vue et idées d'amélioration. C'est au sein de ce brainstorming que la proposition d'intégrer uniquement quatre résultats et donc un joker a été proposée, ce qui a été validé par les différentes instances dirigeantes de la catégorie Junior. Un Championnat Junior qui peut compter sur le soutien de partenaires importants tels que Michelin Motorsport, ETS Racing Fuels, Renault Suisse, Renault Sport Racing, Chazel Technologie Course, LP Tent, c'iMagine, Espace Automobile St-Julien et TSM Compagnie d'Assurances. A noter également que les jeunes participants au Championnat Junior n'auront pas besoin de mettre un nouveau réservoir sur leur voiture puisqu'une règlementation technique nationale liée à ces réservoirs souples a été accepté et ils ne seront pas obligatoires pour les véhicules R1 et R2 homologués avant le 1er janvier 2018.
Le formulaire d'engagement et le règlement suivront dans la deuxième quinzaine de décembre.

Valais 2017 Ludo 13 Copier
Photo, Ludovic Carnal - Communiqué, Championnat Suisse Rallye Junior - Adaptation : inforallye.ch

Le Rallye du Chablais lève le voile sur ses contours 2018

Le Rallye du Chablais sera la troisième manche du Championnat Suisse des Rallyes en 2018 et elle débutera à la fin mai, mais ses organisateurs - Eric Jordan en tête - ont pour habitude d'informer les habitués bien à l'avance. Cette année, la tradition reste d'actualité avec ces derniers jours un programme provisoire qui a été dévoilé sur le site officiel du Rallye du Chablais qui fêtera son quinzième anniversaire. On y apprend que la clôture des engagements se fera le lundi 14 mai, une semaine et demi avant les reconnaissances qui pourront se faire comme habituellement le week-end précédent, soit les 26 et 27 mai ainsi que le 31 mai, jour également prévu pour les vérifications techniques et administratives. Le centre névralgique de l'épreuve ne devrait pas changer, ces vérifications auront donc très certainement lieu à Aigle, l'information n'ayant pas été encore dévoilée par l'organisation.
Par contre, la nouveauté précédemment annoncée sur inforallye.ch sera bel et bien d'actualité : le Rallye du Chablais intègre un shakedown à son épreuve. Ce dernier aura lieu le vendredi matin avant le départ du rallye dans la journée. Six épreuves spéciales sont au programme de cette première journée, un nombre identique à l'an dernier, tout comme d'ailleurs le nombre d'ES du lendemain qui se porte à huit, soit deux boucles de quatre parcours très certainement. Selon certaines informations recueillies, le parcours devrait subir malgré tout quelques changements. Ces changements semblent d'actualité puisque le Rallye du Chablais annonce 170 kilomètres de spéciales, soit environ quinze kilomètres de plus que l'an dernier. Au total, les pilotes parcourront 550 kilomètres. Le parcours sera dévoilé comme à son habitude lors de la Conférence de Presse de l'épreuve qui aura lieu le vendredi précédant les reconnaissances du rallye. Il faudra donc encore attendre quelques (longs) mois avant de savoir où les bolides passeront, tout comme la liste des engagés. Sébastien Loeb sera-t-il de la partie ? La question reste en suspens. Aujourd'hui, nous pouvons voir que le Championnat RallyCross et le Championnat WRC ne sont pas d'actualité ce week-end-là. Un bon point pour les organisateurs qui pourraient en profiter pour le faire venir. En tout cas, la page "Sébastien Loeb - Ma ligne de conduite", page suivant l'actualité du nonuple champion du monde mais qui n'est pas officielle, vient de créer un événement sur Facebook autour du Rallye du Chablais en indiquant "que ce rallye est bien noté pour eux". Une pure coïncidence ?

Chablais 2017 divers 079 Copier
Photo, Ludovic Carnal

Kim Daldini remporte son premier rallye au scratch !

Le jeune tessinois Kim Daldini a les dents longues. Faisant partie des talents découverts au sein du Championnat Suisse Rallye Junior, il a désormais choisi de s'expatrier plusieurs fois dans l'année afin de participer à différentes épreuves en Italie. Grâce à l'expérience acquise au volant de la Clio R3T, le pilote de 24 ans réussit aujourd'hui à se hisser sur la plus haute marche d'un rallye, en l'occurrence le Rally di Castiglione, un rallye de 35 kilomètres répartis en six spéciales que Kim a su maitriser à la perfection. Avec plusieurs scratchs à son actif dont celui de la première spéciale, le tessinois a réussi à se placer sur la plus haute marche du podium dès l'entame de l'épreuve et n'a plus lâché cette position. Il remporte son premier rallye, et avec la manière puisque face à lui, le pilote de Cadempino avait 7 S1600, 6 "grosses" N4 - à savoir des Lancer Evo et des Impreza, ou encore des Clio Williams qui ont eu fait parler la poudre par le passé. La liste des engagés faisait état de plus de 110 partants.
Rappelons également que le tessinois s'est offert cette saison le titre de Champion IRC moins de 25 ans en Italie, l'une des compétitions les plus réputées dans ce pays.

19452900 10154500124501423 8043041319264755037 o
Photo, Arno, Flashencote.fr.gd