Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

Olivier Burri remporte le 1er Hivernal du Dévoluy

Dans la région de Gap, en France voisine, a eu lieu la 1ère édition du Rallye hivernal du Dévoluy. Ce rallye de type national comptait 110 km d'épreuves spéciales sur des routes qui ont souvent servi aux séances d'essai du régional de l'étape et champion du monde Sébastien Ogier. Olivier Burri a pris part à ce rallye avec une Ford Fiesta R5 et accompagné aux notes par Stéphane Rey. Le pilote bernois termine sur la plus haute marche du podium alors qu'il s'est battu tout le rallye avec le duo Margaillan en Fabia R5. Ces derniers ont été les plus rapides sur le parcours - sauf lors du chrono 4 remporté par le suisse - mais ont connu une mésaventure rageuse... pointer avec 20 minutes d'avance au départ de l'ES 2, ce qui leur occasionne autant de minutes de pénalités que l'avance réalisée .... Avec ces 20 minutes perdues, il était en toute logique impossible de régater face au pilote helvétique. Et comme si ceci ne suffisait pas, les français de la Fabia doivent abandonner sur ennui mécanique en toute fin d'épreuve. C'est donc en toute logique Olivier Burri qui l'emporte, devant l'impressionnante 205 GTI F2000 du pilote de Sallanches, Sébastien Dommerdich qui en impressionne plus d'un au volant de sa voiture "volante". ll avait d'ailleurs remporté le National Mont et Coteaux à la mi-novembre... rien de moins que ça ! Le podium est complété par la Subaru Impreza de Philippe Brun.
Autre helvète engagé sur l'épreuve, Maurice Brera n'a malheureusement pas pu prendre le départ avec son Abarth 500 R3T.

15675774 715316215293764 5209958608105148188 o

E-mail

Championnat Junior et Clio R3T Alps Trophy en route pour 2017

Alors que le calendrier du Championnat Suisse a été validé il y a quelques jours, c'est au tour des autres trophées et championnat interne à délivrer leur programme. Et le Championnat Junior débutera tôt cette année avec le Rallye du Pays du Gier qui sera la manche inaugurale de la compétition. Les pilotes de moins de 28 ans se rendront dont à St-Chamond près de St-Etienne afin de réaliser le premier rallye, à la mi-mars déjà. Les autres manches seront quatre rallyes sur territoire suisse à savoir le Critérium, le Chablais, le Gothard et le Valais. Le Tessin ne fera pas partie du calendrier cette année. A noter qu'en cas d'annulation d'une manche - comprenez surtout par là la non-mise sur pied du Gothard - un rallye de remplacement pourra faire son apparition. Il y aura donc comme les autres années 5 manches, sans joker.
Le calendrier est le suivant :

17-18 mars : Rallye du Pays du Gier

7-8 avril : Critérium Jurassien

1-3 juin : Rallye du Chablais

17-20 août : Rallye du Gothard

26-28 octobre : Rallye International du Valais

Au niveau du Clio R3T Alps Trophy, la coupe monomarque revient en 2017 avec un programme composé de manches helvétiques et françaises. Les pilotes Renault se retrouveront en premier du côté du Critérium Jurassien en avril avant de prendre la direction du Chablais début juin. Les Clio R3T feront ensuite résonner leur moteur dans la région de Châlon-sur-Saone au début juillet, à l'occasion du Rallye de Bourgogne / Côte Chalonnaise qui vient d'être désigné comme lieu de la finale de la Coupe de France en 2018. Autant dire que cette épreuve connait un renom particulier auprès des amateurs et son parcours hyper rapide convient bien aux Clio R3T, le vainqueur de la coupe Alps, Cédric Althaus, a d'ailleurs terminé au 4ème rang de l'épreuve l'an dernier. Après quelques semaines de pause, toute la délégation au losange prendra part au Rallye du Mont-Blanc puis termineront leur tour par le Rallye du Valais à la fin octobre. La prime finale n'est pas encore connue, mais devrait l'être sous peu. On rappelle que cette année, c'est le Rallye du Monte-Carlo qui est promis à Cédric Althaus, le vainqueur du Clio R3T Alps Trophy 2016.
Voici le calendrier 2017 :

7-8 avril : Critérium Jurassien

1-3 juin : Rallye du Chablais

7-9 juillet : Rallye de Bourgogne / Côte Chalonnaise

31 août - 2 septembre : Rallye du Mont-Blanc

26-28 octobre : Rallye International du Valais

14700755 674050326092082 3736058453847595362 o

Photo : J. Kaufmann

E-mail

Les inscriptions pour le cours Navigateurs sont ouvertes !

Le samedi 11 mars aura lieu le traditionnel Cours de Navigateurs réalisé sous l'égide de l'ASN (Association Suisse des Navigateurs) en collaboration avec l'AOR (Association des Organisateurs de Rallyes).
Cette année, le cours retrouve les locaux de Gollion afin de permettre une meilleure qualité, autant pour les élèves que pour les instructeurs. Ce changement permet également d'augmenter le nombre de places disponibles qui est désormais de 50.
Votre inscription est donc la bienvenue dès aujourd'hui via la page spéciale ASN disponible dans le menu principal d'inforallye.ch. Nous vous rappelons que l'inscription est prise en considération uniquement après le paiement des 130.- CHF de la journée sur le compte indiqué sur la page d'inscription. Un mail vous parviendra d'une fois que le formulaire a été rempli. Celui-ci ne vous garantit pas votre inscription, seul le paiement fait foi. Vous recevrez par la suite un nouveau mail validant votre inscription, d'une fois que votre paiement a été contrôlé. Nous nous permettons d'être quelque peu plus strict que les autres années sur ce point pour éviter de mauvaises surprises... nous espérons que vous ne nous en tiendrez pas rigueur.
Les inscriptions se font via la page spéciale ASN. Le délai est fixé au 24 février 2017, mais ces dernières peuvent être stopées avant si les 50 paiements nous sont parvenus. Donc n'hésitez surtout pas... si vous désirez participer à la journée de formation des nouveaux copilotes (pilotes bienvenus), c'est le moment de vous inscrire... il n'y en aura pas pour tout le monde.

chronometre

E-mail

Le cours navigateurs dans les starting blocks !

C'est ce vendredi qu'ouvriront les inscriptions pour le cours de navigateurs qui aura lieu le samedi 11 mars à Gollion. Après avoir utilisé la structure de Savigny, le cours regagne ses pégnates à Gollion. Mais si le lieu change, le concept du cours garde les bases qui ont fait son succès. Vous apprendrez toutes les bases théoriques en matinée, de l'épreuve spéciale au contrôle horaire en passant par les pointages, les secteurs, le roadbook et les reconnaissances pour ne citer que quelques exemples. Puis, l'après-midi, vous passerez d'ateliers en ateliers avec notamment une partie pratique où vous deviendrez copilote dans le cadre d'un rallye à l'échelle 1:1. Vous pointerez auprès des commissaires, vous donnerez les indications du roadbook à votre pilote du jour et vous testerez même la diction des notes sur une épreuve spéciale fictive.
Cette journée, avec tout le matériel de cours et les polycopiés, est proposée au prix de 130.- CHF, repas de midi hors-boissons compris. A noter que ce cours n'est pas (encore ?) obligatoire pour l'obtention de la licence copilote, mais il est fortement conseillé pour connaître les rouages d'un sport ô combien magnifique, mais plutôt compliqué de prime abord. Les apprentis pilotes sont également les bienvenus, car les termes techniques et les règles du rallye comme les pointages, roadbook ou autres ne sont pas expliqués lors du cours de licence.
Vos inscriptions seront possibles dès ce vendredi en cours de matinée, le 16 décembre, sur le site www.inforallye.ch via un formulaire présent sur la page de l'ASS. A noter que les places sont limitées et que le paiement fera foi pour l'ordre des inscrits. Premiers inscrits et ayant réglé leur dû, premiers servis. La journée de cours débute à 7h15 avec l'accueil des participants pour se terminer aux alentours des 17h30.

ambiance 1

E-mail

Comment devenir pilote de rallye ?

La question revient souvent parmi les néophytes. Comment devenir pilote en rallye ? Comment faire pour suivre les traces d'un Carron, Burri, Hotz et consort ou plus modestement comment faire pour prendre un départ ?
La première étape est celle de l'obtention d'une licence de type NATionale. En Suisse, les licences vont de LOCale à INTernationale. Les niveaux LOCal et REGional ne permettent pas de faire du rallye, ces licences sont réservés aux slaloms et certaines courses de côte notamment. Pour devenir pilote NATional, deux moyens s'offrent à vous :

- gravir les échelons en réalisant 4 courses en maximum 2 ans (il est impératif d'être classé à la fin de ces courses sinon les résultats ne comptent pas) avec une licence inférieure, en participant par exemple à des slaloms. Du moment que les 4 épreuves ont été faites, vous pourrez demander de passer à l'étape supérieure.

- le cours de licence à Hockenheim. Sous l'égide de l'ACS, un cours est organisé chaque année sur le circuit allemand afin de permettre aux apprentis pilotes de dompter leur bête. Ce cours, sans examen final mais avec appréciation tout au long des deux jours, permet d'obtenir directement la licence de pilote NATional et donc de participer à un rallye, la licence devant être commandée dans les deux ans suivant le cours de licence.
Ce cours aura lieu les 22 et 23 mai à Hockenheim (D). Les inscriptions sont possibles via le document suivant : COURS DE LICENCE. Vous trouverez à cet endroit les informations importantes concernant ce cours ainsi que le bulletin d'inscription. A noter également le site internet www.coursdepilotage.ch qui vous donne les informations nécessaires. Le prix du cours est fixé à 1'190.- CHF. Attention, les places sont limitées !

img 8489 cadre

 

E-mail

Un multiple champion du monde chez Ford !

Les rumeurs les plus folles circulaient dans les paddocks ces derniers jours. Mais où pouvait bien aller Sébastien Ogier, quadruple champion du monde, pour la saison prochaine après l'arrêt brutal de VW ? Finalement, le 12 décembre, le suspense est tombé... le multiple champion a signé chez M-Sport pour rouler avec la Ford Fiesta WRC "bodybuildée", version 2017.
Alors que le WRC connait un tournant au niveau de son règlement avec des voitures plus bestiales tant au niveau look que performance, l'arrêt de la marque allemande au plus haut niveau a également été une surprise pour de nombreux observateurs. Qu'allaient devenir les trois pilotes de la Polo WRC ? Si Ford semblait le plus probable pour le pilote originaire de Gap, rien ne semblait fait jusqu'aux dernières heures avant l'annonce officielle puisqu'il y a encore quelques heures, on parlait d'une éventuelle écurie privée VW qui exploiterait les Polo 2017 avec à son volant le quadruple lauréat du WRC. Finalement, le choix s'est porté sur Ford, ce qui est une réelle récompense pour Malcom Wilson qui se bat corps et âme depuis de nombreuses années afin de garder Ford en WRC, et pas toujours avec le succès espéré. 10 ans après leur dernier titre, vont-il réitérer l'exploit cette année ? Peut-être, mais rien n'est dit, car tout le monde repart de zéro ou presque. Nouvelle voiture, nouveau team, nouvelle règlementation... Les défis sont de taille pour le quadruple couronné qui aura fort à faire face à une concurrence qui n'est pas en reste. Son désormais ex-équipier, Jari-Matti Latvala, a d'ailleurs signé avec Toyota pour le retour de la marque nippone au plus haut niveau de la compétition avec la Yaris WRC. Reste encore l'inconnue d'Andreas Mikkelsen qui n'a pas encore annoncé sa présence en 2017 sur le circuit mondial. Va-t-il rejoindre l'équipe privée VW annoncée avec le quatari Al Attiyah ? Réponse sous peu, les inscriptions au Rallye Monte-Carlo seront closes à la fin de cette semaine. Quant à l'équipier qui rejoint Sébastien Ogier, c'est un ex-pilote Ford, l'estonien Ott Tanak, de retour auprès de M-Sport en 2017 lui qui était déjà pilote officiel en 2015. Entre deux, le pilote de l'Est a roulé sous les couleurs du D-Mack World Rally Team et a su démontrer une belle pointe de vitesse, réussissant par deux fois cette saison à atteindre la deuxième marche du podium, non loin de la victoire. Il a su ainsi regagner la confiance de Malcolm Wilson qui lui laisse une nouvelle chance en tant que pilote officiel. Quant à Eric Camilli qui avait signé jusqu'à la fin de l'année prochaine avec la marque Ford, il ne fait plus partie de l'équipe annoncée par le patron des bleus. Suspense pour son avenir qui semblerait quelque peu incertain en WRC.
La saison prochaine promet d'être grandiose et animée avec des cartes redistribuées, après l'arrêt de la domination sans pareille de VW et de son armada. Première étape de cette nouvelle ère, le Rallye Monte-Carlo à la mi-janvier.

sebastien ogier roulera en ford auto moto rallye 189d411a2137c2f87873e6d3b817b692

E-mail

Le calendrier 2017 officialisé

En séance ce vendredi, la Commission Sportive Nationale (CSN) a avalisé le calendrier 2017 du Championnat Suisse des Rallyes qui connait deux changements par rapport à la version provisoire de la fin octobre. En raison de la proximité des dates du Laghi et du Critérium, il a été décidé de changer d'épreuve en débutant comme l'an dernier par le Rallye du Pays du Gier qui aura lieu une semaine plus tôt que l'épreuve italienne, soit à la mi-mars. Et pour garder un équilibre en termes de pays, c'est le Cuneesi qui prend la place du Suran en septembre. En cas d'annulation du Gothard, celui-ci ne sera pas remplacé et le championnat comptera 6 manches au lieu de 7. Le calendrier définitif du Championnat Suisse 2017 est donc le suivant :

17-18 mars
Rallye du Pays du Gier

7-8 avril
Critérium Jurassien

1-3 juin
Rallye du Chablais

23-24 juin
Rally del Ticino

17-20 août
Rallye du Gothard


xx septembre (date pas encore connue)
Rally Valli Cuneesi

26-28 octobre
Rallye International du Valais

saxp

E-mail

Audrey et Santana, deux jeunes demoiselles en Twingo

A l'heure de la pause hivernale, les projets rallystiques pour la saison prochaine se préparent gentiment mais surement, à l'image de celui d'Audrey Dauphin qui formera, en compagnie de Santana Cheseaux, un équipage 100% féminin dans le cadre du Championnat Suisse Rallye Junior 2017. "Le rallye est un rêve de gosse pour moi" explique d'emblée Audrey. "Quand j'étais petite, mon papa m'emmenait sur la spéciale du Châtel vers Bex et j'ai toujours été fasciné par ces bolides en action. Puis, j'ai commencé à être un peu plus active dans ce sport en devant ouvreuse pour William Winiger il y a trois ans. Ca m'a encore plus donné l'envie de faire ce sport. Et c'est pour cette raison que j'ai décidé de réaliser mon cours de licence automobile en mars dernier" détaille la future pilote de 23 ans qui n'a pas hésité longuement avant de choisir sa discipline. "Le rallye, c'est une véritable histoire de partage, autant au sein de l'équipage qu'avec l'assistance ou les autres pilotes et copilotes. C'est une belle aventue humaine et en plus, tous les parcours sont différents. C'est une histoire d'adaptation continuelle" explique, les étoiles dans les yeux, notre interlocutrice qui se réjouit d'ores et déjà de la saison prochaine. "Pour l'instant, nous avons réalisé des tests avec la Twingo R1 ex-Michellod sur le circuit de Bresse et les sensations ont été très bonnes. On espère, avec ma copilote Santana qui est une amie de Lavey, pouvoir prendre le départ du Championnat Junior dans son entier ainsi que quelques slaloms et côte. Mais pour cela, il faut trouver le budget. Nous sommes d'ailleurs toujours à la recherche de partenaires. Si des entreprises sont intéressées à soutenir un jeune équipage féminin, c'est très volontiers que l'on peut vous proposer des solutions adaptées à vos besoins" termine Audrey que l'on devrait donc retrouver selon toute vraisemblance sur les routes du Crité ou au pire sur "ses" routes, celles du Chablais qui lui ont fait découvrir les joies du rallye il y a une quinzaine d'années.

15202622 10211157598446073 642081900042848154 n

Audrey Dauphin (à gauche) ici accompagnée par Aline Genet

E-mail

Le livre [ART] of Rally 2016 arrive !

Massimo Prati n'est plus à présenter. Avec ses photos et son style, il s'est fait une réputation dans le monde de l'automobile et plus particulièrement du rallye. Après une première édition en 2014, Max revient cette année avec une nouvelle édition du livre [ART] of Rally qui retrace la saison écoulée. "Avec ce livre, j'ai voulu retranscrire ce que j'ai vécu tout au long de cette année. Après le premier essai il y a deux ans, j'ai fait en sorte d'écouter le maximum de remarques afin de créer le livre le plus parfait possible. Il sera donc énormément imagé puisque c'est ma force et ma passion, mais comportera tout de même quelques résumés de course et également un suivi de la saison de notre champion suisse actuel, Sébastien Carron" explique le principal intéressé qui a risqué de ne pouvoir réaliser ce livre. "Les précommandes ont eu de la peine à partir, j'étais inquiet et prêt à abandonner à un moment donné, mais finalement l'élan de notre sport a pris le dessus et j'ai donc le plaisir de pouvoir compter sur près de 200 précommandes, qui n'engage en rien certes, mais qui m'ont permis de lancer le projet" complète Max. "Les personnes qui ont fait une précommande vont recevoir un mail avec les informations pour le paiement. D'une fois que le livre est payé, je l'enverrai par Poste. Pour les valaisans, il y a également la possibilité que l'on se rencontre pour un échange main à main, ce qui est toujours plus sympa" sourit le papa d'[ART] of Rally. "Pour ceux qui ne l'auraient pas commandé, il est envisageable d'en commander encore, mais pour l'instant le nombre d'exemplaires en cours de réalisation correspond quasiment à ceux des précommandes... il faudra être un peu patient." La bonne nouvelle donc, c'est qu'[ART] of Rally 2016 devrait être sous votre sapin pour Noël... Vos commandes sont donc les bienvenues, dans la mesure du stock disponible, via le site de Max, http://www.massimoprati.com

FullSizeRender

E-mail

"J'avais envie de revenir à la propulsion !"

Le rallye nous fait vibrer, les passages parfois à la limite nous font rêver. Ces belles machines qui hurlent et qui rendent notre sport si magnifique… Voilà ce qui a toujours fait rêver William Winiger. Et c’est pour cette raison qu’après une petite pause, le pilote valaisan est (quasiment) prêt à revenir avec une magnifique Porsche, lui qui a roulé durant de nombreuses saisons en Subaru. « J’ai eu beaucoup de plaisir à rouler avec la Subaru qui est d’ailleurs une ex-Hunziker. Elle a été mon petit bébé depuis 2009 et on a pu faire de beaux résultats et de très jolis chronos avec cette Subaru, mais malheureusement au Rallye du Suran 2015, nous sommes victimes d’une méchante sortie de route qui stoppe net l’aventure nippone. » Après un break d’une année – tout du moins derrière le volant puisque William a copiloté Urs Hunziker dans l’intervalle lors du RIV dernier – il espère pouvoir revenir prochainement avec sa nouvelle arme. « Déjà avant la sortie, je m’intéressais un peu au groupe RGT… c’est peut-être l’envie de revenir à la propulsion de mes débuts quand on s’amusait en BMW 325. Je regardais donc assez attentivement différentes options et l’accident a un peu précipité les choses. J’ai feuilleté plus sérieusement els annonces et j’ai trouvé cette Cayman à un prix plus ou moins abordable. Les quelques tests que j’ai pu faire m’ont donné une bonne impression. Je pense que le rapport comportement-puissance-prix-plaisir est excellent ! » Quant aux chronos ? « Suspense, on n'y est pas encore » sourit William qui doit encore homologuer la Cayman. « C’est le gros travail pour l’instant, obtenir une homologation FIA. Mon programme 2017 dépend vraiment de ce passeport technique. Le but étant de venir au plus vite sur les manches du Championnat pour faire hurler le 6 cylindres et me remettre au plaisir de la propuls’ » termine, avec un large sourire, le futur Porschiste du Championnat helvétique.

15056301 10211674384445919 5439859278213847659 n

 

E-mail

"C'est déjà magnifique, peu importe le résultat"

Ce week-end a lieu la grande messe italienne du sport automobile, le Monza Rally Show. Avec plus de 200'000 spectateurs durant le week-end, la manifestation est sans aucun doute l'une des plus appréciées et spectaculaires en Europe. Tracé sur le circuit de Monza, ce "rallye" est plutôt un slalom, mais peu importe, le but n'étant pas de vivre un vrai rallye, mais plutôt de mettre en avant le show avec des pilotes de renom, comme par exemple Valentino Rossi qui troque chaque fin décembre sa moto contre une voiture de rallye.
Parmi tous les engagés de l'épreuve, un suisse, Ivan Ballinari, tentera tant bien que mal de tirer son épingle du jeu. "J'avais déjà participé au Monza Rally Show en 2012 avec une modeste groupe N. Cette fois-ci, c'est avec la Fiesta R5 qui nous a emmené sur le podium du Championnat Suisse des Rallyes que nous tentons notre chance, mais la concurrence sera rude, puisqu'il y a près de 40 R5 au départ !" explique le principal intéressé. C'est donc un plateau impressionnant que l'on peut découvrir durant trois jours à Monza avec pléthores de WRC, S2000 et autres voitures puissantes et performantes. "Notre but est de nous faire plaisir avant tout. A mes côtés j'aurai un tout nouveau copilote, Andrea Sacha Togni, qui fait partie du team mais qui n'a jamais testé le baquet de droite. Ce ne sera surement pas le plus simple sur un rallye comme celui-ci où on roule sur un circuit, avec parfois des croisements etc. En plus, nous débutons l'épreuve par deux spéciales de nuit ce soir, vendredi. C'est pas le plus simple." Mais Ivan n'oublie pas qu'il est là pour le plaisir et que c'est un rêve de gosse pour lui que de pouvoir prendre part à la grande fête du sport automobile au volant d'une des voitures les plus performantes de son temps. "C'est déjà magnifique ainsi, peu importe le résultat!" Quant à la suite, Bally ne la connait pas encore... "On verra pour 2017 ce que l'on peut faire. Ce sera comme toujours en fonction du budget. Pour le petit tessinois qui roulait en 106, c'est déjà magnifique d'avoir pu faire tout ce que nous avons fait jusqu'à maintenant. Si une nouvelle saison peut s'amorcer, je serai le premier heureux, mais c'est encore flou.... On a quelques mois pour pouvoir réunir le budget nécessaire" termine Ivan Ballinari qui croisera d'autres suisses sur le circuit de Monza, comme Lorenzo Della Casa (Ford Fiesta WRC), Max Beltrami (DS3 R5), Stefano Mella (Hyundai i20 R5) et Orlando Govi (Peugeot 207 S2000).

15252718 1241406689231187 878908506057767778 o

E-mail

Le calendrier du TER s'étoffe

Le TER - ou Tour European Rally - a vécu sa première édition cette année avec quatre manches au programme dont le Rallye International du Valais. Séduit par le concept, les organisateurs valaisans renouvellent leur présence au sein de ce trophée organisé notamment par des anciens de l'IRC. Il se veut beaucoup moins couteux que le Championnat d'Europe dirigé par Eurosport que le RIV avait quitté après quelques bisbilles en 2015. C'est dans le même état d'esprit que le Championnat européen officiel, soit celui de mettre en avant des rallyes importants du continent, que le Tour European Rally a vu le jour cette saison de manière privée. Et le calendrier 2017 s'étoffe de deux nouveaux rallyes, dont l'Ypres Rally en Belgique, transfuge également du Championnat d'Europe qui perd petit à petit ses manches mythiques... A noter que le RIV ne sera plus la manche finale du TER puisqu'un rallye italien, le Tuscan Rewind, clôturera les débats fin novembre.
Les pilotes intéressés au TER auront donc rendez-vous sur les rallyes suivants :

5-6 mai
Transilvania Rally  (Roumanie)
23-24 juin
Kenotek Ypres Rally  (Belgique)
3-5 août
Rali Vinho da Madeira
  (Portugal)

29-30 septembre
Skoda Rallye Liezen  (Autriche)
26-28 octobre
Rallye International du Valais  (Suisse)
24-26 novembre
Rally Tuscan Rewind  (Italie)

Schermata 2016 10 21 alle 00.10.17

E-mail

Toedtli s'illustre lors de la dernière manche de la 208 Cup

Tout au long de la saison, Jérémie Toedtli est monté en puissance, réussissant en cours d'été à pointer pour la première fois sur le podium d'une manche de la 208 Cup française. Depuis ce succès, le pilote neuchâtelois a rarement quitté les feux de la rampe en étant à chaque fois dans les meilleurs de la coupe française, véritable vivier à talents.
Après avoir réussi une prestation de qualité sur les routes valaisannes en terminant troisième du RIV avec sa Fabia R5 qu'il découvrait, Jérémie Toedtli a pris la direction du Var pour le rallye du même nom. Il signe plusieurs bons temps en Coupe 208 dont le scratch de l'ES 12, Plan de la Tour (32.180 km) devant Efren Llarena, le vainqueur de la manche.
Au classement final du rallye, Jérémie Toedtli termine troisième de la Peugeot 208 Rally Cup.
L'autre suisse engagé sur cette épreuve, Sylvain Fivaz accompagné aux notes par Julien Rebetez, termine quant à lui au 90ème rang du général et à la 20ème place de la classe R3 très disputée. Le rallye a été remporté par la i20 R5 de Kevin Abbring devant Yoann Bonato (DS3 R5) et Sylvain Michel (Fabia R5).

15168902 1816630721886343 5001031014433131821 o

E-mail

Le cours navigateurs en bonne voie pour 2017

L'an dernier, à cette même période, le branle-bas de combat avait été lancé sur ce même site afin de trouver un nouveau comité pour le cours de navigateurs qui était orphelin. Après quelques jours, une nouvelle équipe s'était formée avec inforallye.ch en tant que partenaire de l'opération puisque les inscriptions se font depuis cette plateforme.
Après une première édition prise au vol et sans grands changements, l'année 2016 a permis de mettre en place quelques nouveautés et rafraichissements pour ce cours toujours autant attendu. Reste encore un détail de poids à connaitre : la date et le lieu. Ce cours ne pourrait avoir lieu sans la mise sur pied du cours AOR qui permet aux commissaires de se spécialiser dans le domaine des rallyes. Le cours navigateurs s'intègre à ce concept en profitant de l'infrastructure mise en place pour la partie pratique, soit le rallye à échelle 1:1 de l'après-midi. Les organisateurs du cours AOR doivent encore confirmer le lieu du cours qui pourrait revenir à Gollion comme par le passé afin d'offrir des salles de cours plus grandes et plus confortables qu'à Savigny. Quant à la date, elle devrait être celle du samedi 11 mars 2017.
D'ici une quinzaine de jours, nous devrions avoir les informations définitives concernant le lieu et la date du cours navigateurs. Les inscriptions quant à elles seront ouvertes ici même, sur le site inforallye.ch, à partir du vendredi 16 décembre. Restez connectés :)

IMG 7455
Copyright : ASN, swissrally.ch

E-mail

Le Gier pourrait remplacer le Laghi

Dans la première mouture du calendrier 2017 dévoilé par l'ASS, c'est le Rally dei Laghi qui ouvre la saison. Revenu au calendrier helvétique en 2015 après de longues années d'arrêt, le Laghi en Italie est prévu en alternance du Gier, une saison sur deux. Mais la date de l'épreuve italienne a été déplacée, selon la volonté des autorités sportives du pays en question. Le Rally dei Laghi se retrouve donc le week-end des 25 et 26 mars 2017, soit deux semaines avant le Critérium. C'est trop court selon l'avis recueilli de certains pilotes, car il est vrai que jusqu'à maintenant le calendrier a quasiment toujours respecté trois semaines de délai entre deux rallyes. Dans le cas de cette année, quatre week-ends d'affilée seraient pris pour le rallye et les reconnaissances, du 18 mars au 8 avril... C'est un début de saison sur les chapeaux de roue qui réjouit guère certains équipages habitués du Championnat Suisse qui ont déjà fait entendre leur voix à Berne. Ces remarques, ainsi que celles de certains membres de la CSN, ne sont pas restées lettre morte puisqu'on peut lire sur la page Facebook de l'ASA de la Loire, organisateur du Gier, que ces derniers "attendent la confirmation sous peu de la participation du Championnat Suisse". Le Rallye du Pays du Gier aurait quant à lui lieu les 17 et 18 mars, soit une semaine avant le Laghi, ce qui permettrait une pause entre les deux premières manches du Championnat. Réponse d'ici peu.

12525659 541665122662338 1239974636556361323 o

E-mail