banner cimagine.jpg

riv bon

Décryptage de la nouvelle liste provisoire du Rallye du Chablais

Le Rallye du Chablais a dévoilé tout récemment sur son site internet une nouvelle liste des engagés au Rallye du Chablais qui devrait, selon toute vraisemblance, ne plus trop bouger par rapport à la définitive qui sera dévoilée le 25 mai prochain en conférence de presse puisque les inscriptions étaient possibles jusqu'au vendredi 18 mai à 12h00. Hélas, par rapport aux autres années, le nombre d'engagés est en baisse. Eric Jordan, président du comité d'organisation encaisse le coup, comme il peut. "Ce n'est jamais plaisant. J'ai pris mon téléphone pour contacter les habitués, les inviter à s'inscrire cette année et connaitre les éventuelles raisons de leur absence. Personne ne remet en cause le rallye et son organisation, ce sont des raisons qui n'ont rien à voir avec notre course qui les ont poussé à faire l'impasse." On ne peut donc pas faire grand-chose. Les plus philosophes diront que c'est une année sans. Mais malgré cela, le Rallye du Chablais a mis les petits plats dans les grands pour proposer un 15ème retentissant, annonçant d'ailleurs coup sur coup la présence de Sébastien Loeb en 306 Maxi et d'Ari Vatanen en BMW M3, tous deux ouvreurs de leur catégorie respective.

13308353 1094147750653852 11076391851667103 oNéanmoins, si la quantité manque, la qualité reste d'actualité. Première bonne nouvelle en ce sens, c'est la présence d'une dizaine de VHC, preuve que l'élan mis en place en début de saison par Alain Rothlisberger notamment afin de mettre en avant la Coupe Suisse des Rallyes Historiques obtient un bon écho. Après un duel au sommet entre Eddy Bérard et Julien Camandona lors du Critérium Jurassien, les deux hommes vont très certainement à nouveau croiser le fer, mais cette fois-ci à armes égales puisque le valaisan sortira sa pimpante BMW M3 du garage afin de se battre face au leader actuel de la catégorie. Ceci promet une bagarre haletante. Parmi les outsiders de choix, notons la présence de Pascal Bachman, le régional de l'étape - il habite aux Crosets - en Ford Escort RS 2000 avec à ses côtés l'expérimenté Jean Dériaz, Frank Servais/Pierre Dupont en Porsche 911, tout comme Guy Trolliet/Sébastien Moulin qui eux aussi étrenneront une Porsche 911 pour ce 15ème Rallye du Chablais. Et cette liste se complète de manière agréable avec l'arrivée d'un champion suisse, celui de 2006 en l'occurence, qui passe du moderne à l'historique avec une Ford Sierra Cosworth 4x4 fraichement montée comme nous vous en parlions sur inforallye.ch. Hervé Taverney, c'est lui dont on parle, sera accompagné Pino Arimondi pour ce nouveau challenge. Enfin, dans la catégorie VHC, notons également la présence de Kevin Bérard/Florence Bérard qui a épaté par ses qualités de pilotage lors du Critérium notamment. Claude Alain Cornuz/Sarah Junod revient avec sa Ford Escort RS 2000 qu'il dévoilait au Crité également. Gratien Lovey/Kathy Lattion, après leur première expérience concluante sur les routes du Valais l'an dernier, ont décidé de remettre le couvert et de sortir la Renault 5 GT Turbo, pour le plus grand plaisir des amateurs de la catégorie VHC qui seront également content de retrouver, nous en sommes certains, Alain Rothlisberger/Thomas Meyer, la paire qui a souhaité relancer le VHC en Suisse. Et le résultat semble être à la hauteur puisque le Rallye du Chablais, dans la catégorie VHC, compte même plus de partants que l'an dernier puisque Florian Gonon/Michel Horgnies ont envoyé leur bulletin d'inscription durant les derniers jours, permettant ainsi à l'épreuve chablaisienne de compter sur onze partants en historique, un trè beau plateau qui, à n'en pas douter, fera saliver les amateurs d'anciennes.

Chablais 2017 0010
Julien Camandona a terminé quatrième du Chablais l'an dernier. Sera-t-il cette fois-ci sur le podium ?

Ce n'est hélas pas le même son de cloche du côté du moderne qui connait une baisse de participation par rapport à l'an dernier. Mais côté voiture de tête, il y aura tout de même du beau monde avec 6 véchiules de la catégorie R5. Le leader du Championnat, Ivan Ballinari (Skoda Fabia R5) accompagné pour l'occasion par Paolo Pianca, premier vainqueur au classement suisse du Rallye du Chablais il y a 15 ans, tentera de marquer le maximum de points en vue du Championnat et de pouvoir offrir au Tessin le premier titre de l'histoire. Ce serait une belle récompense pour la région latine très active en sport auto mais aussi pour lui-même puisqu'il court depuis de nombreuses années après ce titre, sans avoir réussi jusque-là à atteindre le Saint-Graal. Pour l'anecdote, Ivan Ballinari participait il y a quinze ans au 1er Rallye du Chablais dans le cadre de la Coupe Peugeot. Il ne réussissait pas à s'imposer ici, mais en fin de saison, il remportait la coupe monomarque. Soulèvera-t-il une autre coupe 15 ans plus tard ? Réponse dans la deuxième partie de l'année. En attendant, le pilote de Vernate croisera sur les routes chablaisiennes Steeves Schneeberger/Isabelle Schneeberger qui ont terminé deuxième du Pays du Gier (Ford Fiesta R5), juste devant Cédric Althaus/Jessica Bayard (Ford Fiesta R5). Le trio de tête du Gier sera donc sur les routes du Chablais, accompagnés dans cette conquête de la victoire finale par Jean-Marc Salomon/David Comment (Ford Fiesta R5), Mike Coppens/Renaud Jamoul (Skoda Fabia R5) qui prend la mesure de la tchèque spéciale après spéciale et enfin, les nouveaux arrivants dans la catégorie reine, Joël Rappaz/Gaëtan Lathion. Le duo tentera pour la première fois sa chance au volant d'une Ford Fiesta R5 de chez Balbosca. Les six équipages inscrits tenteront de donner leur meilleur d'eux-mêmes pour finir sur la plus haute marche du podium, samedi 2 juin vers les 18h30 à Aigle.

DSC 2018 04 14 20007 ivan ballinari
Un deuxième succès d'Ivan Ballinari au Chablais conforterait un peu plus encore sa quête du titre

Du côté du Clio R3T Alps Trophy, sept équipages y participeront et six d'entre eux tenteront de barrer la route au récent vainqueur du Critérium, Ismaël Vuistiner accompagné par son amie Florine Kummer. Le duo, vainqueur sortant de la compétition également, a démontré la vitesse de pointe qu'ils pouvaient prendre. Néanmoins, les points du Clio R3T Alps Trophy étant délivrés spéciales par spéciales, ce n'est pas Ismaël qui est en tête actuellement, mais l'équipage français Olivier Courtois/Hubert Risser. Les deux français, toujours à la recherche de leur premier succès lors d'une saison en trophée Clio, pourraient être des adversaires de poids pour Ismaël et le reste de la troupe. Styve Juif/Alex Florenson, très rapides et vainqueurs de la première manche du Clio R3T Alps Trophy lors du Gier, essayeront très certainement de se rattraper de leur sortie de route lors du récent Critérium. Philippe Broussoux/Didier Rappo et Ricardo Araujo/Audrey Zwahlen continueront leur périple dans ce trophée avec la volonté de réaliser le meilleur résultat possible. Nicolas Glassey/Fabien Plaschy, fera une halte en Clio R3T Alps Trophy en guise d'adieu à la compétition. Le pilote de Vérossaz s'est inscrit dans cette compétition pour tenter une fois l'expérience avant de lâcher le rallye qu'il pratique depuis plusieurs dizaines d'années. Enfin, dernier arrivé dans la compétition, le duo valaisan Martial Praz/Samanta Rossier n'avait pas prévu d'y participer mais suite à plusieurs revirements de situation - bénéfiques du coup - ils seront au départ du Chablais avec la ferme intention de rééditer leurs bonnes performances du Rallye International du Valais 2017.

Crité 2018 ES 05 130 Copier
Olivier Courtois sera l'un des favoris à la victoire en Clio R3T Alps Trophy

Du côté du Championnat Suisse Rallye Junior, onze participants sont annoncés selon le promoteur et organisateur de la compétition. Seuls Victor Darbellay - absent pour raison budgétaire - et Sacha Colliard - qui ne pourra hélas participer au Junior cette année pour des raisons médicales - manquent à l'appel. Tous les autres inscrits en début d'année feront halte à Aigle pour la troisième manche du Junior cette saison. En catégorie R1, les régionales de l'étape Audrey Dauphin/Santana Chesaux (Renault Twingo R1) tenteront de donner le meilleur d'eux-mêmes face à Antoine Maire/Pascal Schmid (Renault Twingo R1) et Léo Gury/Maximilien Lambert (Citroën DS3 R1). Du côté de la catégorie R2, les leaders actuels, Jo Michellod/Stéphane Fellay (Peugeot 208 R2) prendront part à la compétition sur "leurs" routes avec la volonté de faire le break au Championnat. Mais c'était sans compter sur le retour de leur plus coriace adversaire, Thomas Schmid qui a trouvé le budget pour ce rallye, lui qui connaissait quelques difficultés à réunir l'argent. Il reviendra donc sur les routes chablaisiennes en Peugeot 208 R2 avec Cornel Frigoli à ses côtés. Sacha Althaus/Lisiane Zbinden (Peugeot 208 R2) seront très certainement également aux avant-postes après un Critérium où ils ont démontré tout l'étal de leur talent et qu'il fallait désormais compter très sérieusement sur eux. Derrière eux, la concurrence s'aiguise course après course avec des équipages de plus en plus affûtés. C'est le cas de Guillaume Girolamo/Jérémy Michellod (Peugeot 208 R2) qui tenteront de marquer le coup à domicile. Même son de cloche pour Jean-Marie Renaud/Manu Guex (Peugeot 208 R2) qui a toujours été très constant et performant. Seule C2 R2 parmi la meute de 208 R2, les frangins Piquerez, Clément et Adrien, pourront une nouvelle fois se mêler à la lutte, avec une voiture qu'ils ont bien révisé depuis le Critérium Jurassien d'ailleurs.  Enfin, Ivo Vaz Lopes/Charlène Bori (Peugeot 208 R2) et Jonathan Chablais/Justine Karami (Peugeot 208 R2) tenteront de conjurer le mauvais sort, eux qui ont dû rendre le carnet prématurément lors de la dernière manche.

IMG 9962 2 Copier
Thomas Schmid a dû se résoudre à l'abandon lors du Crité : moteur cassé. Il aimerait bien avoir sa revanche sur les routes du Chablais.

Enfin, dans les autres catégories, de belles surprises attendent les spectateurs avec la présence, par exemple, de Gérard Nicolas/Laurent Métral et leur Ford Focus WRC. Déjà vue en 2015 et 2016 sur les routes du Chablais, avec notamment un temps scratch à son actif, le pilote vaudois dont le seul but est de s'amuser, aura une belle carte à jouer, en tout cas dans le top 10, voire le top 5 de l'épreuve. Autre voiture originale, c'est celle de Wiliam Winiger, à savoir une Porsche Cayman S. Accompagné par Sophie Barras, le pilote des Evouettes fera frisonner les passionnés de la marque de Stuttgart. Notons également la présence du leader de la Coupe Suisse, Julien Schopfer qui étrennera sa Peugeot 106, accompagné par Chloé Chaignat. Beat Wyssen/Janine Wyssen et leur Abarth 124 Spider Rally fera aussi le détour par Aigle. Une deuxième R-GT donc avec celle de William Winiger. Enfin, terminons par la présence du premier vainqueur du Rallye du Chablais. Jean-Philippe Radoux, le plus suisse des belges, sera au départ de l'épreuve avec François Forclaz au volant d'une Mitsubishi Lancer Evo IX. Il avait remporté, avec licence belge, le 1er Rallye du Chablais en 2004. Ce sera difficile de rééditer l'exploit, lui qui était venu en Ford Escort WRC lors de la grande première, mais il pourra, très certainement, se montrer dans le top 10 de l'épreuve.

Crité 2018 ES 05 280 Copier
Julien Schopfer fera-t-il parler la poudre sur les routes du Chablais ? Réponse début juin.

La liste des engagés complète et numérotée, les horaires et le parcours seront dévoilés ici même suite à la conférence de presse du vendredi 25 mai en matinée. En attendant, la liste provisoire est à découvrir sur le site du Rallye du Chablais.

Nicolas Lathion continue sur sa lancée en 208 Rally Cup

Le Rallye d'Antibes a été le théâtre de la deuxième manche de la 208 Rally Cup, compétition hautement relevée se disputant sur sol français. Parmi les pilotes inscrits, le duo Nicolas Lathion / Yannick Schriber a démontré une nouvelle fois qu'il fallait compter sur eux puisqu'avec une expérience plus maigre que la plupart des autres équipages engagés, les deux helvètes ont une nouvelle fois réussi à se montrer rapide. Au final, le duo, membre du Sébastien Loeb Racing, termine le Rallye d'Antibes au 37ème rang du général et à la 11ème place de la 208 Rally Cup, malgré des conditions météorologiques délicates, certaines spéciales s'étant déroulées sous des orages qui ont perturbé la course et changé passablement le classement. Les deux hommes se disent heureux si l'on en croit leur communiqué de la page Facebook officielle du team. "Nous franchissons la ligne d’arrivée au 37ème rang du général, et au 11ème rang de la 208 rally cup. Merci au Sébastien Loeb Racing et toutes les personnes qui nous ont aidé !" Prochaine échéance pour la 208 Rally Cup, le Rallye Vosges Grand Est qui remplace le Rallye Terre du Diois qui a malheureusement été annulé. Ce rallye aura lieu du 8 au 10 juin autour de la ville de Gérardmer. Autres suisses engagés sur ce Rallye d'Antibes, la paire Michel Nicolier / Steve Niederhauser a abandonné pour raison personnelle lors de l'ES 4. Quant au duo Marc Isenegger / Nadia Giannuzzo, il a lui clôturé l'épreuve au 49ème rang final.

33040128 2082400471975750 8246262235370881024 o
Photo, Nicolas Millet Photography

Le mythique Ari Vatanen ouvrira le VHC du Rallye du Chablais 2018

Pour fêter dignement le 15ème anniversaire du Rallye du Chablais, les organisateurs ont fait appel à deux Champions du Monde. En plus de Sébastien Loeb, neuf fois couronné au panthéon des rallyes mondiaux, qui sera présent en tant qu'ouvreur de la catégorie moderne avec sa Peugeot 306 Maxi, l'organisation annonce aujourd'hui la présence d'Ari Vatanen, Champion du Monde 1981 et véritable légende du sport automobile. Le finlandais ouvrira la catégorie VHC en BMW M3. Vainqueur de 10 rallyes en Mondial et de quatre Paris-Dakar, sans oublier sa fameuse prestation à Pikes Peak avec la Peugeot 405 où il gagnera la course malgré le besoin d'utiliser sa main comme pare-soleil. Deux légendes donc au départ du Rallye du Chablais afin de fêter comme il se doit la 15ème édition de l'épreuve qui débutera le 31 mai pour se terminer le 2 juin du côté d'Aigle. La liste des engagés complète, les parcours et les horaires seront dévoilés le vendredi 25 mai en matinée.

ari vatanen web 1673
Photo, Autocar.co.uk

Sébastien Loeb au Rallye du Chablais en Peugeot 306 Maxi

Pour la cinquième fois de sa carrière, Sébastien Loeb sera présent sur les routes du Rallye du Chablais. C'est désormais officiel! Le pilote français désormais établi en Suisse viendra se faire plaisir au volant de sa Peugeot 306 Maxi. Cette voiture mythique qui a fait rêver de nombreux amateurs de la discipline sera donc sur les routes du Chablais après sa prestation notamment au Rallye du Var l'an dernier où Sébastien Loeb tenait tête aux R5 avant un abandon mécanique. La sonorité si typique de la Peugeot 306 Maxi résonnera donc du 31 mai au 2 juin grâce au parrain de l'épreuve et multiple champion du monde, Sébastien Loeb. Il officiera en tant que voiture ouvreuse de la catégorie moderne.

24883296 527406524284761 5540780053681794242 o
Photo, Martin Rizand Photographie

Maude Studer au départ du Chablais, mais hors Clio R3T Alps Trophy

Au départ de la saison, Maude Studer a annoncé son souhait de participer au Clio R3T Alps Trophy. Hélas, après les deux premières manches, le résultat comptable est peu réjouissant suite aux abandons coup sur coup au Pays du Gier et au Critérium Jurassien. La neuchâteloise, accompagnée par Célia Uzzo sera donc présente au Rallye du Chablais avec une Renault Clio R3 Max, hors Clio R3T Alps Trophy du même coup. Elle en explique les raisons sur sa page Facebook. "L'impasse sur la manche (du Clio R3T Alps Trophy)... mais pas sur le Chablais!!! Et oui, après nos mésaventures mécaniques au Gier et au Critérium Jurassien avec la Clio R3T, mais aussi suite à notre loueur qui est aux abonnés absents depuis la dernière manche (ABE!!!), nous avons dû prendre une décision pour cette troisième manche du Clio R3T Alps Trophy, non sans peine et sans regrets. Nous prendrons le temps et le soin de trouver un loueur et une Clio pour étrenner cette bête de course dans de meilleures conditions lors d'une manche ultérieure" explique t-elle sur sa page Facebook. Contactée, la jeune fille de tout juste 29 ans assure son envie de continuer en Clio R3T Alps Trophy mais souhaite avant tout retrouver le team qui lui redonnera la confiance effacée hélas par les expériences récentes. "C'était trop court et trop onéreux pour réussir à faire des tests dignes de ce nom car cette Clio R3T est une voiture exigeante où il faut être pointilleux" explique Maude. Elle tentera donc d'épater à nouveau les spectateurs et ses adversaires au volant d'une Clio R3 Max qu'elle connait. "Je l'avais roulée l'an dernier justement au Rallye du Chablais et me réjouis de retrouver ces bonnes sensations, c'est une voiture avec laquelle je me suis sentie si à l'aise dernier! A mes côtés, je retrouverai cette fois-ci non pas mon mari, mais Célia avec qui nous avons entamé cette fabuleuse aventure cette année" termine Maude.

28701158 1659046184148482 100177404880966765 o
Photo, Martin Rizand Photography

Prolongation du délai d'inscription pour le 15ème Rallye du Chablais

La fête s'annonce belle avec plus de 170 kilomètres de spéciales sur 14 secteurs chronométrés au travers des Chablais valaisan et vaudois. La 15ème édition du Rallye du Chablais a présenté sa première liste provisoire des engagés en début de semaine et annonce désormais une petite prolongation du délai jusqu'à ce vendredi midi, afin que tous les pilotes intéressés puissent participer à cette épreuve. A noter que cette année le Rallye du Chablais propose un shakedown pour la première fois, tracé dans la région d'Aigle et qui sera retransmis en live via différents canaux de 07h00 à 09h45. Ce même shakedown sera également télévisé sur une chaine régionale durant un laps de temps d'une heure. Cette séance d'essai est offerte aux participants, pas de participation financière demandée, uniquement une coche à l'inscription. Le rallye prendra son envol vers les 10h30 d'Aigle pour les spéciales du vendredi après-midi avec au programme de la nouveauté et de grands classiques qui ont fait la renommée de l'épreuve. Le lendemain, place à huit autres chronos qui seront, à n'en pas douter, haletants à tous les niveaux. Le Clio R3T Alps Trophy, Le Championnat Suisse Rallye Junior, la Coupe Suisse des Véhicules Historiques ainsi que la Coupe Suisse et le Championnat Suisse des Rallyes et ses fabuleuses R5 notamment ont rendez-vous à Aigle du 31 mai au 2 juin. A noter que Sébastien Loeb est attendu comme ouvreur de la catégorie moderne. Les pilotes étrangers sont les bienvenus à ce rallye. Pour s'inscrire au Rallye du Chablais, rendez-vous sur le site officiel de l'organisateur : INSCRIPTION EQUIPAGE RALLYE DU CHABLAIS. Délai fixé à ce vendredi 18 mai à 12h00.

18835898 1456438491091441 2225397478992793833 n
Photo, Olivier Wintenberger Photographie

Première liste des engagés provisoire au Rallye du Chablais 2018

Le Rallye du Chablais a dévoilé ce jour une pré-liste des engagés à quelques heures de la fin du délai d'inscription, celui-ci étant fixé à ce lundi 14 mai à minuit. A l'heure qu'il est, plus d'une soixantaine d'équipages ont envoyé leur bulletin d'inscription, un chiffre qui devrait encore augmenter durant ces prochains jours puisqu'on le sait, les derniers jours sont toujours prisés par les équipages pour s'inscrire. On espère donc une augmentation du nombre de participants, mais ce début laisse présager d'ores et déjà une belle édition du Rallye du Chablais qui affiche 175 kilomètres de spéciales et une grande nouveauté, le shakedown tracé à proximité du parc d'assistance d'Aigle et qui permettra aux pilotes inscrits de tester leur monture avant le grand début sur les routes exigeantes et piégeuses du Chablais vaudois et valaisan. Découvrez la liste des engagés provisoire et incomplète sur le site officiel du Rallye du Chablais en cliquant sur ce lien : LISTE PROVISOIRE RALLYE DU CHABLAIS 2018.

19029375 1456439137758043 1550681892618841564 n
Photo, Olivier Wintenberger Photographie

Hervé Taverney et Pino Arimondi au départ du Chablais en Ford Sierra Cosworth VHC

L'appel d'Alain Roethlisberger aurait-il été entendu ? C'est tout du moins ce que l'on peut imaginer avec deux annonces consécutives concernant l'arrivée d'équipages en VHC après une carrière en moderne. Yves Blanc nous en parlait pour inforallye.ch il y a quelques jours et voici désormais Hervé Taverney et Pino Arimondi qui annoncent leur participation au Rallye du Chablais au volant d'une Ford Sierra Cosworth. S'il est vrai que le projet date déjà quelque peu - Pino nous en parlait il y a une année - c'est désormais d'actualité et la voiture est désormais dans les locaux du garage de Pino à Aigle.

32202768 10156494360834446 1112215488202539008 n"Cette Ford Sierra Cosworth 4x4 est une groupe A de 330 chevaux avec passeport VHC FIA" détaille Pino. "Cette voiture a été montée de A à Z par Oppliger Motorsport en Italie, une société spécialisée dans les produits Cosworth." Romain Oppliger, jeune homme originaire de Bienne désormais établi à Brescia avec son entreprise est l'une des références dans ce domaine. Début donc de cette Sierra Cosworth sur les routes helvétiques à l'occasion du Rallye du Chablais, avec éventuellement une autre pige dans la saison. "Peut-être que nous serons au départ du Rallye International du Valais, c'est encore à voir. Par contre, on prévoit la saison complète l'an prochain pour faire quelque chose de sympa à l'occasion de mes 50 ans" sourit le garagiste d'Aigle.

32207402 10156494067819446 3266022706746753024 n
Les deux hommes au moment de revenir en Suisse avec leur nouvelle bête de course

29541003 1601631606553321 2424745031405639688 n
L'intérieur de la bête lors de son montage
Photo, Oppliger Motorsport Cosworth Specialist

Les novices Vincent Blanc & Basile Praplan se lancent à l'assaut du Rallye du Chablais

Top départ pour une nouvelle carrière en rallye. Ils sont d'ailleurs relativement nombreux ceux qui franchissent le pas chaque année. Cette saison, la liste des novices déjà bien longue lors du Critérium Jurassien va se compléter de plusieurs noms lors du Rallye du Chablais. Parmi ces novices, les deux valaisans Vincent Blanc et Basile Praplan. Les jeunes d'une vingtaine d'années ont choisi le Rallye du Chablais pour se lancer dans l'aventure du rallye, après avoir passé quelques temps à écumer les autres épreuves sportives du pays. "J'ai participé à trois slaloms et deux courses de côte de mon côté et j'ai également roulé en circuit" détaille Vincent, notre Ayentôt pilote de 25 ans. Il sera accompagné de son futur copilote, Basile Praplan, 20 ans qui lui a déjà tâté le volant à quatre reprises. "C'était dans le cadre de slaloms du Championnat Suisse des Slaloms. J'en ai fait quatre afin d'obtenir ma licence NATionale pour faire du rallye et des courses de côte" détaille l'autre habitant d'Ayent.

basileetvincent2

Mais comment sont-ils arrivés à aimer le sport automobile de cette manière-là ? Les deux jeunes répondent à l'unisson. "En habitant Ayent, il est inévitable de ne pas croiser des membres de l'Atelier de la Tzoumaz que l'on remercie ici. Depuis notre enfance, nous avons côtoyé les courses qui passaient à côté de chez nous à savoir la Course de Côte Ayent-Anzère et la spéciale du Rallye International du Valais. Il était logique que nous tombions dans cette belle marmite du rallye. On roule plus longtemps qu'en côte et le piment de l'inconnu des spéciales nous fait rêver. Comme nous avons tous les deux réalisé notre apprentissage dans la mécanique, le sport auto tombait comme une logique" déclarent nos deux interlocuteurs, parlant de leur rêve, les yeux pétillants. Quant au choix du Chablais, il s'est fait pour une raison de proximité. "Nous avons choisi de nous lancer dans le grand bain lors de ce rallye car il n'est pas loin de la maison" détaille le pilote. "Ayant un petit budget, cette alternative est parfaite" complète celui qui prendra place derrière le volant de la Peugeot 106 ex-Devanthéry notamment. "Question de budget, nous tablons sur 5'000.- francs pour ce week-end de course, tout compris. Si notre résultat est à la hauteur de nos espérances et si le budget le permet, nous ferons peut-être le Rallye International du Valais 2019" détaille encore Vincent. Quant à Basile, lui qui a déjà l'expérience du volant dans des slaloms ne s'est pas arrêté là. Il connait le siège de copilote pour avoir fait ouvreur de Laurent Métral, son parrain. Il a également suivi les cours de navigateurs cette année qui, selon ses dires, sont d'excellentes factures. Et il a aussi ouvert en tant que copilote de l'une des voitures H0 lors du Rallye International du Valais l'an dernier.

18891893 687134581473088 5486126091235757087 o
Basile lors du Slalom de Bière au volant de sa Ford Sierra Cosworth

Quant à la voiture qu'ils étrenneront, il s'agit d'une Peugeot 106 ISN, celle de Vincent. "Elle était déjà pratiquement prête pour le rallye" explique Basile, avant que Vincent n'enchaîne "Au fur et à mesure des courses que j'ai effectuées, j'ai modifié petit à petit pour être aux normes. Il nous semble plus raisonnable de débuter avec cette auto, pas chère et que je connais également." Le papa de Vincent leur a donné un coup de main pour diverses soudures et travaux. Pour le reste, Vincent et Basile s'occupent de l'intégralité de la préparation et maintenance de leur bolide. Une équipe de copains fera office d'assistance pour cette première expérience. Leurs yeux pétillent au moment de nous expliquer leur projet, rêvant d'une belle R5 en espérant côtoyer leur idole, Sébastien Loeb. Mais ils connaissent les énormes efforts à fournir pour rallier Aigle et son arrivée finale le samedi soir. Les deux hommes sont novices à tout point de vue et feront leur apprentissage studieux durant ce prochain Rallye du Chablais. Nous leur souhaitons la bienvenue dans le monde du rallye.

DPP 0040 Copier
Vincent Blanc lors de sa participation à Ayent-Anzère 2017
Photo, Massimo Prati

Yves Blanc troque sa 207 R3T contre un modèle historique !

Juqu'à présent, Yves Blanc n'avait pas franchi le pas. Il s'était toujours contenté de voitures modernes, passant d'ailleurs d'une R1 à l'autre puisque le plus suisse des pilotes français a fait l'acquisition de chacune des bêtes de la catégorie. De la Twingo à la Fiesta en passant par la DS3, elles ont toutes transitées par son garage, avec plus ou moins de succès. Puis Yves a décidé de changer d'armes et de monter en catégorie supérieure avec la Peugeot 207 R3T. Une voiture performante qu'il a emmené avec panache, le plus régulièrement avec sa femme Jacqueline Favez à ses côtés. Mais l'idée d'une voiture plus ancienne, une "histo", lui trottait dans la tête depuis quelques temps. Après quelques recherches, c'est finalement sur une Ford Escort RS2000 MK2 de 1980 qu'Yves a jeté son dévolu. "Je voulais changer et ce projet s'est présenté avec une auto plus en rapport avec mon âge" rigole celui qui a toujours le sourire et pour qui le plaisir de rouler est le maitre-mot en compétition. Néanmoins, cette voiture doit encore être contrôlée et révisée, certaines pièces n'étant peut-être pas tout à fait homologuée pour notre catégorie helvétique du VHC. "Je n'aurai pas de problème pour faire du VH Classic en France, mais je dois encore m'assurer que tout est OK pour la Suisse avec nos représentants techniques. Elle va aussi aller faire un petit tour chez Accrocace pour un état des lieux" explique notre interlocuteur qui a fait le changement de voiture en Italie. "Nous nous y sommes rencontrés avec le désormais ancien propriétaire de la Ford Escort pour échanger nos montures. Il venait de Corse et c'est là-bas que cette fantastique Ford Escort a d'ailleurs passé toute sa vie" complète Yves, tout heureux de ce nouveau choix. Quant à sa saison, elle reste pour l'instant suspendue - tout du moins en Suisse - à ces détails techniques à régler. "Dans l'idée, nous serons au départ du Rallye du Sel en France voisine où Jacqueline sortira la Peugeot 106 version "Maxi" que nous avons toute refaite. Ce sera l'occasion de prendre le départ de cette épreuve de mon côté en catégorie historique. Et puis nous espérons pouvoir faire le Rallye International du Valais en fin d'année" termine Yves, les yeux rivés sur sa belle.

32349648 1825330934165095 1700486996843036672 n

Plusieurs helvètes sur les routes étrangères durant ce week-end prolongé

Avant le départ du Rallye du Chablais prévu à la fin de ce mois, plusieurs équipages helvétiques ont prévu une escapade à l'étranger pour tenter leur chance sur différents tracés. Frank Servais, pilote Porsche en historique, est quant à lui déjà en route puisqu'il participe au 4 Regioni Storico en Italie. Une épreuve qui a pour centre Salice Terme en Italie et qui offre un spectacle enthousiasmant avec des dizaines d'historiques. A l'issue de la deuxième journée de course - le rallye en compte quatre - Frank Servais est 9ème du général dans la catégorie "International".

31043882 10155222719846423 3459579333541101568 o
Photo, Jerome Lambert, flashencote.fr.gd

Alors que le genevois a déjà enfilé la combinaison et le casque, les autres équipes ne l'ont pas encore fait puisque le départ du Rallye Ain-Jura sera donné demain, le vendredi 11 mai pour deux petites spéciales qui représentent 10 kilomètres au total. La deuxième journée est bien plus complète avec plus de 130 kilomètres au programme. Jo Michellod & Stéphane Fellay, le duo leader du Junior, avait prévu cette manche mais hélas, un contre temps les empêche d'être au départ. C'est donc forfait pour eux sur ce rallye qui compte pour l'European Rally Trophy ERT Alpine Trophy, comme le Chablais et le Valais. Ca aurait été un joli coup de leur part s'ils avaient pu y participer et qui sait, décrocher leur place pour la finale de la Coupe d'Europe catégorie Alpine. Dommage. On espère en tout cas les voir au départ du Rallye du Chablais, troisième manche du Championnat Suisse Rallye Junior. De son côté, Yvan Thierrin sera bel et bien au départ de l'épreuve au volant de sa Peugeot 208 R2. Le genevois, accompagné de Sophie Chenevard, portera le numéro 65 sur ses portières.

21687040 688062474717148 8434491616200539343 o
Photo, VT Phauto

Enfin, du côté du Rallye Ajolais, c'est là où l'on retrouvera le plus d'équipages helvétiques puisque deux teams seront au départ. Le premier sera composé de David Erard et Luis Campaniço. Présent sur les routes du Critérium Jurassien, le duo s'expatrie pour tenter sa chance au volant de sa Renault Clio N3. Ce sera leur deuxième rallye de leur jeune carrière. Ils porteront pour l'occasion le numéro 67. L'autre équipage engagé sera celui composé de Sébastien Lovis & Denis Eschmann. Le directeur de course de l'épreuve jurassienne enfilera casque, combinaison et casque pour l'occasion après une première expérience au volant, c'était au Rallye du Chablais il y a quelques années déjà. Depuis, le directeur de course a tout de même manié le volant, notamment lors de la Course de Côte des Rangiers où il officie en tant que voiture d'organisation. Son coup de volant lui permettra, on l'espère, d'être le plus vite à l'aise au volant de l'Abarth 500 R3T qu'il étrennera pour l'occasion avec le numéro 15 dès samedi matin, le 12 mai.

30726648 302380406963055 5620235783676887040 o
David Erard et sa Clio N3 lors du Critérium Jurassien
Photo, Gibus Balet

 

[CHABLAIS] Dernière ligne droite pour les inscriptions et premiers contours dévoilés

Le Rallye du Chablais clôt ses inscriptions le lundi 14 mai à minuit. Il reste donc quelques petits jours pour transmettre votre bulletin d'inscription aux organisateurs de cette 15ème édition qui se sont démenés pour vous offrir une édition anniversaire qui devrait plaire à tout un chacun. Tracé dans les cantons de Vaud et du Valais, l'épreuve compte cette année près de 175 kilomètres de chronos, répartis sur 14 épreuves spéciales. Si les classiques de l'épreuve restent d'actualité, plusieurs nouveautés viendront agrémenter le programme du rallye, à commencer par un shakedown dans la région d'Aigle, à deux pas du parc d'assistance et qui permettra aux équipages intéressés de tester leur bolide sur un parcours d'un peu plus de 4 kilomètres. Nouveauté helvétique, ce shakedown sera filmé et retransmis en LIVE en intégralité, de 07h00 à 09h45, sur différents supports tels que les réseaux sociaux du rallye et le site internet. De plus, durant une heure, la séance de mise au point sera en même temps retransmise en direct sur une chaine télévisée de la région. Un gros coup réalisé par les organisateurs qui permettront ainsi de démocratiser encore un peu plus le rallye et notre passion commune au public lambda. Ce shakedown reste tout naturellement facultatif et pourra être choisi comme option - sans surcoût - lors de l'inscription à faire jusqu'à ce lundi 14 mai à minuit via le site de l'organisateur. Toutes les informations sont à retrouver sur la page spéciale RALLYE DU CHABLAIS 2018 de ce site.
A noter qu'à une vingtaine de jours de l'épreuve, l'organisateur a également dévoilé quelques brides du programme de l'épreuve avec les points-clés hors spéciales à d'ores et déjà noter dans votre agenda. Les voici :

Jeudi 31 mai
14h00 à 20h15                               Vérifications techniques et administratives à Aigle

Vendredi 1er juin
07h00-09h45                               Shakedown (spéciale d’essai) à Aigle, diffusé en LIVE (première suisse)            
10h25                                                Départ de la première étape, Place de l’Hôtel de Ville, Aigle
13h30                                                Regroupement au Casino Barrière de Montreux
19h40                                                Arrivée du premier jour à la Halle des Glariers, Aigle

Samedi 2 juin
07h00                                               Départ du deuxième jour à Aigle
09h00                                               Regroupement à Monthey, Place Tübingen
12h25                                                Regroupement à la Halle des Glariers, Aigle
15h10                                                 Regroupement à Saint-Maurice, Grand-Rue
18h25                                                Arrivée finale du Rallye du Chablais, Halle des Glariers, Aigle
dès 22h30                                      Remise des prix à la Halle des Glariers & Soirée du 15ème - Bal avec l’orchestre Scotch – entrée libre

Le Rallye du Chablais se clôturera avec une soirée du 15ème que le comité a souhaité festive et musicale avec l'orchestre Scotch, immensément connu dans toute la région pour leurs bals déchaînés. Ils mettront le feu à la fin de soirée, avant et après la remise des prix. L'entrée pour cette soirée sera une nouvelle fois gratuite, afin de permettre à tout un chacun d'y participer.

Chablais 2017 ES 11 531 Copier

Possibilité d'essais avant le Rallye du Chablais avec Aurélien Devanthéry

Le Rallye du Chablais signera le grand retour du Champion Suisse Rallye Junior 2016, Aurélien Devanthéry. Le pilote valaisan sera au départ de l'épreuve au volant de la Peugeot 208 R2 qui l'a emmenée au titre Junior voilà déjà une année et demi. Afin de se préparer au mieux à cette échéance, Aurélien prévoit une séance d'essais à deux pas de Genève, chez Team Essais Rallye Sport, qui a organisé récemment les essais de Nicolas Lathion et le team Sébastien Loeb Racing notamment. Cette demi-journée d'essai aura lieu le mardi 22 mai dès 14h00. Aurélien recherche un ou des pilotes intéressés à se joindre à lui afin de participer à cette séance, ce qui permettra de diviser les coûts de location de la structure. Aurélien qui ne cache pas son envie de remonter dans le baquet. "Faudra bien se remettre un coup dans le bain... les Junior ont déjà plusieurs rallyes dans les pattes" rigole celui qui retrouvera pour l'occasion Benoït Antille, son premier copilote. Les personnes intéressées peuvent contacter Aurélien au 078 810 25 63.

14233095 1058825860869456 2143978312614768206 n
Photo, DomPix, Trusk Images

Que s'était-il passé lors du 1er Rallye du Chablais il y a 15 ans ?

Le Rallye du Chablais fêtera cette année ses 15 ans. 15 ans de sport et de luttes pour la victoire, le tout dans le cadre enchanteur des deux cantons de Vaud et du Valais. Cette épreuve, qui se veut en quelque sorte la renaissance de l'ancien Rallye des Alpes Vaudoises désormais sur deux cantons, a débuté son aventure les 2 et 3 juillet 2004 avec 12 spéciales au programme. Parmi les chronos déjà à l'honneur lors de la première édition, on y retrouve Luan, comprenez par là L'Hongrin en version courte à savoir 12 kilomètres, le Col de la Croix, également en version courte avec moins de 10 kilomètres ou encore Lavey qui ne faisait que 3,6 kilomètres et qui avait pour but d'offrir un chrono à proximité du centre névralgique de l'épreuve, Lavey-Village, un centre que l'épreuve gardera durant plus de 10 ans d'ailleurs. 15 ans plus tard, l'épreuve continue de s'offrir des chronos de qualité et un parcours exigeant qui plait à de nombreux pilotes. A l'heure qu'il est, il ne nous est pas possible de comparer les deux parcours puisque celui de l'édition 2018 sera dévoilé en conférence de presse une semaine avant le rallye, mais gageons que le parcours sera une nouvelle fois intéressant et saura offrir aux amateurs de rallye les points positifs qui ont fait la renommée de l'épreuve.
Si l'on revient maintenant sur l'aspect sportif de l'épreuve, cette première édition du Rallye du Chablais comptait sur la ligne de départ de nombreux prétendants à la victoire finale comme Antonio Galli/Davide Arconi (Peugeot 206 S1600), Patrick Heintz/Roland Scherrer (Subaru Impreza STI), Ivan Cominelli/Paolo Pianca (Renault Clio gr. A), Paolo Sulmoni/Alberto Genovesi (Mitsubishi Lancer Evo VII), Daniel Sieber/Michael Fritze (Peugeot 206 S1600), Olivier Gillet/Frédéric Helfer (Opel Astra Kit-Car) ou encore hors championnat Didier Germain/Sandrine Monnard (Ford Escort Cosworth), Patrick Muller/Jean-François Stoeckli (Subaru Impreza WRC) et Jean-Philippe Radoux/Jean-Noël Grégoire (Ford Escort WRC). Dès le premier chrono, disputé en-dessus de Muraz, sur une route bosselée voire même, osons le mot, défoncée, sur 17 kilomètres, l'un des prétendants à la victoire, Daniel Sieber, part à la faute. Sa Peugeot 206 S1600 s'arrêtera là, avec ses espoirs de bien figurer au classement. Olivier Gillet (photo) quant à lui connait à nouveau des problèmes mécaniques sur cette voiture. Un début d'incendie ruine tous ses espoirs dès l'ES 2.

4802 131887036200 3776502 n
Photo, T. Kapp

Par contre, les autres prétendants quant à eux arrivent à la fin de ce 1er Rallye du Chablais, non sans avoir vécu une bagarre haletante. Hormis Jean-Philippe Radoux qui domine l'épreuve au volant de sa Ford Escort WRC, les autres places du podium sont encore à pourvoir à quelques kilomètres de l'arrivée. Patrick Heintz, Antonio Galli et Ivan Cominelli se tirent la bourre jusqu'aux derniers mètres de ce nouveau rallye. Le premier nommé est en tête de cette bagarre italo-germanophone avec 3 secondes d'avance sur Galli avant les 12 kilomètres d'Evionnaz-Collonges. De son côté, Cominelli compte un retard de 10 secondes. Les écarts sont petits et grands en même temps. Qui va oser se lancer à l'assaut de Patrick Heintz, lui qui deviendra champion suisse en fin de saison ? On aurait pu imaginer un Antonio Galli cherchant l'exploit, mais c'est finalement son compatriote Ivan Cominelli qui signe la performance du rallye, si ce n'est pas de la saison. Sur les 12,5 kilomètres, il prend tous les risques, un peu plus que prévu confiera-t-il à l'arrivée, pour signer un temps de 11 secondes plus avantageux sur Patrick Heintz. Ainsi, Ivan Cominelli remporte sa première victoire en Championnat Suisse, Radoux étant hors Championnat. Ivan Cominelli, dans sa quête de la victoire finale était accompagné par Paolo Pianca, le copilote actuel d'Ivan Ballinari avec qui il a remporté le Pays du Gier en début de saison. Patrick Heintz est donc troisième de l'épreuve et deuxième suisse, suivi par Antonio Galli et sa Peugeot 206 S1600 qui complète le podium helvétique.
En 206 Cup, la bagarre a fait rage, tout autant que dans la catégorie reine. Parmi les 11 participants à la Coupe, on y retrouve notamment un certain... Ivan Ballinari. Hélas, le tessinois, accompagné par Giusva Pagani, n'atteindra pas la ligne d'arrivée de ce rallye, contraint à l'abandon dès le début de l'épreuve. Même constat pour Philippe Noirat & Claudia Stussi qui sortent de la route durant le premier chrono. De leur côté, Patrick Bagnoud/Eric Dietrich connaitront les affres de la mécanique dans l'ES 8, celle de Luan. Les pilotes encore en lice en fin de course auront de quoi offrir un spectacle enthousiasmant au public amassé sur les derniers kilomètres du rallye entre Evionnaz et Collonges. Laurent Reuche/Marc Beuret sont à 9 secondes du duo leader composé de Rodolfo Esposito/Ivan Perrin. Troisième, Marcel Peter/Dominic Juple, ont encore une carte à jouer avec un retard de 14 secondes. Avec 15 secondes d'avance à l'issue du chrono, Marcel Peter s'adjuge la victoire face à un Rodolfo Esposito qui aura tout donné dans le dernier chrono. Avec ce succès, le Suisse-allemand remporte son deuxième succès de la 206 Cup consécutif, lui qui terminera 4ème en fin de saison de cette dite Coupe remportée par... Ivan Ballinari. 15 ans plus tard, soulèvera-t-il cette fois-ci la coupe de Champion Suisse en fin de saison ?

Article réalisé grâce au livre Rallyes 2004 - Championnat de Suisse, du regretté Michel Busset, à commander ici.

logo rdch2004
Photo, Show Devant

Joël Rappaz au départ du Rallye du Chablais en catégorie R5

Joël Rappaz a connu son heure de gloire au volant d'une mythique BMW M3 par le passé. Grâce à cette voiture, le pilote valaisan a d'ailleurs signé un scratch au Rallye du Chablais, devant des ténors de la discipline avec des voitures plus performantes. Joël a un coup de volant indéniable qui l'a propulsé sur le devant de la scène à de nombreuses reprises. Hélas, un accident lors de la Course de Côte Massongex-Vérossaz le coupe dans son élan. Il aura besoin de quelques années pour se remettre, ce qui n'est pas encore le cas totalement aujourd'hui confie Joël. Néanmoins, la passion est toujours là et le jeune valaisan a le souhait de continuer à vivre sa passion. Au volant d'une S1600 puis d'une S2000, Joël a réalisé des résultats probants mais pas vraiment à la hauteur des espérances. "A mon âge et avec mes ambitions, je devrai être un peu plus devant" nous confie d'emblée notre interlocuteur. "Je me pose de nombreuses questions en rapport avec ce manque de performance désormais. Est-ce que cela est dû à la S2000 ? Au Crité, je pensais être plus devant et finalement on connait un résultat en demi-teinte avant de devoir abandonner sur ennui mécanique. Ces voitures demandent tellement de finesse de réglages, c'est assez incroyable. On l'a révisé durant l'hiver mais est-ce qu'on a les capacités de rivaliser avec une structure comme la nôtre face à des teams professionnels ?" s'interroge Joël.

19441757 10155479128354181 5858904278452448481 o
Photo, Trusk Images

Pour comprendre si c'est la voiture qui lui pose souci, le garagiste d'Evionnaz a décidé de s'octroyer une pige au volant d'une voiture de la catégorie reine actuellement, une Ford Fiesta R5. "Nous avons prévu de rouler à domicile avec la Fiesta R5 de chez Balbosca avec qui j'entretiens d'excellentes relations" explique Joël qui envisage également le Rallye International du Valais au volant de cette voiture en octobre. "Je serai devant mes partenaires, ma famille et mes amis sur ces deux épreuves. C'est l'occasion d'essayer de marquer un coup." Joël sera en test durant ce mois de mai pour prendre en main la voiture et comprendre son fonctionnement afin de réaliser le meilleur résultat possible au tout début juin. "J'espère être dans le coup et dans les temps des pilotes des R5" complète le valaisan qui sera toujours soutenu par Yokohama. "Notre partenariat continue et j'en suis très heureux car ces pneumatiques ont démontré toute leur efficacité. Ca chauffe vite et ça tient bien sous la pluie, on a pu le voir lors du Pays du Gier, sans compter que leur durée de vie est intéressante. C'est un bon compromis à mon sens" détaille celui qui roulera avec Gaëtan Lathion à ses côtés. "Ca se passe bien avec mon nouveau navigateur. On rigole bien et on passe d'excellents moments tout au long des rallyes, c'est vraiment un bon point." Quant aux ambitions sur cette épreuve, elles sont simples. "Etre satisfait de nos temps d'entrée, tout en se comparant à ce qui est comparable. Nous espérons aussi nous mêler à la bagarre de la catégorie R5." Cette opération coûteuse ne pourrait avoir lieu sans le soutien de partenaires, comme le rappelle Joël. "Sans eux, je ne pourrai y arriver. Je remercie tout particulièrement Radio Chablais et le Garage Ecoeur Ford à Collombey qui participent activement à notre Rallye du Chablais." Joël et Gaëtan prendront part à l'épreuve chablaisienne du 31 mai au 2 juin, pour la première fois en catégorie R5.