Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

    Merci à nos fidèles partenaires qui soutiennent ce site!

[GIER] Carron, Bérard et Lathion, le trio valaisan de tête

La saison 2017 a débuté ce week-end par le Rallye du Pays du Gier où un plateau de grande qualité avait fait le déplacement. Pas moins de 8 R5 helvétiques étaient au départ de l'épreuve. Si certains étaient là pour apprivoiser leur nouvelle bête, d'autres ont directement mis pied au plancher, à l'image de Sébastien Carron, champion suisse en titre, et Ivan Ballinari, vainqueur à trois reprises de l'épreuve. Les deux hommes sont au coude à coude lors de la première journée, mais perdent un adversaire de choix dès le premier chrono du samedi, Pascal Perroud, parti à la faute dans l'ES 3. Les pilotes partis après le vaudois écoperont d'un temps forfaitaire dans cette ES, ce qui a été le cas de la plupart des pilotes helvétiques de tête, hormis les deux précités et Nicolas Althaus, déjà passé avant Perroud.
Le classement a donc été passablement chamboulé durant de longues heures, en attendant la confirmation des temps forfaitaires des hommes qui ont été gênés. En attendant, la bagarre Carron / Bally a continué sur les routes rapides et exigeantes du Gier avec un Sébastien Carron en grande forme. Malgré le changement de copilote, le valaisan confirme et enfonce le clou, laissant tout de même un scratch à son principal adversaire. Le valaisan remportera l'épreuve avec 23,5 secondes d'avance sur Ballinari.
DSC 1442CP
Les deux hommes s'envolant en tête du rallye, les autres suisses n'ont pu que suivre le débat à distance. C'est le cas de Marc Valliccioni (Porsche 997) et Nicolas Althaus (Skoda Fabia R5) qui pour sa part découvrait sa nouvelle monture en condition course. Les deux hommes se sont livrés une belle bagarre tout au long du rallye, la troisième place helvétique revenant finalement au Porschiste. Nicolas Althaus, heureux et satisfait à l'heure de franchir la ligne d'arrivée termine ce Gier au 4ème rang suisse, une excellente préparation pour "son" rallye, le Critérium Jurassien dans trois semaines. A noter également les bagarres menées par Michaël Burri (Ford Fiesta R5) et Cédric Althaus (Peugeot 208 R5) qui terminent cette première manche de la saison aux 5ème et 6ème rang du classement suisse, avantage au premier nommé. Daniel Sieber (Ford Fiesta R5), de retour à la compétition après plusieurs années d'arrêt, a démontré qu'il fallait compter sur lui. Sans ses ennuis dans l'ES 7, le pilote suisse-allemand était clairement dans le tir et devrait pouvoir se mêler à la bagarre des avant-postes d'ici quelques rallyes. Quant à Joël Rappaz (Peugeot 207 S2000) et Christian Blanchard (Renault Clio S1600), tous deux membres du team Yokohama, la ligne d'arrivée de St-Chamond n'a pas pu être franchie en raison d'ennuis mécaniques. Le moteur de la S2000 a refusé tout service en fin de rallye alors que la roue avant gauche de la Clio S1600 se déserrait toute seule. Il a fallu se résoudre à s'arrêter là, même si les performances de la paire Blanchard/Helfer étaient à la hauteur des espérances. Rageant, mais ils auront à coeur de faire mieux lors du prochain rallye.

DSC 1478CP
La toujours impressionnante Porsche de Marc Valliccioni
Du côté du Championnat Suisse Rallye Junior, le suspense habituel n'aura pas manqué cette année. Les pilotes en R2 se sont livrés une bagarre d'anthologie avec notamment un avantage de 10 secondes à l'issue de la première étape, de nuit, pour le tessinois Niki Bühler. Finalement, ce dernier piégé par des conditions délicates lors de la deuxième journée de course, sort dans un champ et mettra plusieurs minutes à revenir sur la route. Tous ses espoirs de bien figurer ont fondu comme neige au soleil. Auteur d'un début de course intéressant, le duo Jo Michellod / Stéphane Fellay a rapidement apprivoisé sa nouvelle monture, la Peugeot 208 R2, mais devra abandonner suite à un touchette le samedi, la faute à une chaussée rendue extrêmement glissante par une averse impromptue. Finalement, c'est donc Nicolas et Gaëtan Lathion qui s'imposent devant un nouveau Jean-Marie Renaud - très en verve sur cette épreuve. Niki Bühler complète le podium R2.

DSC 5225 1080 COL
Nicolas et Gaëtan Lathion, vainqueurs en Junior R2

Quant à la catégorie R1, elle a été dominée par le fils Althaus, Sacha de son prénom. Malheureusement, sa DS3 R1 part dans le décor lors de l'ES 5. Il ne pourra aller plus loin, lui qui dominait la catégorie pour son premier rallye. Finalement, le deuxième à cet instant-là, Thomas Schmid (Renault Twingo R1) prend le leadership pour ne plus jamais le lâcher. Yoan Loeffler est lui deuxième de la catégorie au volant de sa DS3 R1 qui a été quelque peu amochée lors d'une touchette, mais heureusement sans trop de gravité, ce qui lui a permis de continuer et de marquer de précieux points au classement du Junior 2017. Enfin, le duo féminin composé d'Audrey Dauphin et Santana Chesaux découvrait les joies du rallye au volant d'une Twingo R1. Ayant passé à travers les nombreux pièges de l'épreuve, les deux demoiselles reviennent à St-Chamond avec les points du 3ème rang R1 en Junior.

DSC 1335CP
Premier rallye et première arrivée pour les filles du Junior, Audrey et Satana
En VHC, Julien Camandona (BMW M3) a rapidement pris les rênes du classement, lui qui était au départ de son deuxième rallye de sa carrière avec un copilote novice. Une sortie de route dans l'ES 7 ruine tous ses espoirs. Le leadership est repris par Eddy Bérard (Ford Escort) qui signe au Gier sa première victoire de la saison. Seul rescapé suisse avec Bérard, Pascal Bachmann termine deuxième général du VHC.
En VHRS, Christophe Reymond termine 8ème toutes catégories confondues au volant de sa Renautl Clio Williams.

DSC 4918 2 1080 COL
Victoire pour le couple Eddy et Florence Bérard dans la catégorie VHC
Prochain rendez-vous du Championnat Suisse des Rallyes, le Critérium Jurassien qui se tiendra les 7 et 8 avril dans la région de Saignelégier. Une 40ème édition qui promet d'ores et déjà de belles surprises.

E-mail