banner cimagine.jpg

riv bon

C'était gras et très glissant au Pays de Montbéliard

Ce samedi a eu lieu le Rallye du Pays de Montbéliard, près de Clerval en France voisine. Trois équipages helvétiques ont participé à ce rendez-vous afin de préparer au mieux leur future participation aux premiers rallyes du Championnat Suisse. C'était d'ailleurs la première sortie de la toute nouvelle Peugeot 208 R2 pour le duo Sacha Althaus / Lisiane Zbinden. Un duo qui a préféré assurer au vu des conditions délicates sur ce rallye. "Le rallye était vraiment très gras et le seul but était de faire des kilomètres avec la voiture mais dans ces conditions, on a préféré rouler doucement où c'était piégeux plutôt que de faire un pare-choc ou une aile dans les champs" explique le principal intéressé qui avoue également avoir connu quelques soucis d'électronique sur la voiture, mais sans graves conséquences. "J'ai profité de ce rallye pour faire deux trois choses dont des freins à main que je ne maitrise pas encore à 100%, ce qui nous a valu une petite marche arrière" rigole le junior de Moutier.

28832780 10211174031687259 515258144 n
Photo, Olivier Wintenberger

Deux autres habitants de Moutier ont participé à l'épreuve, à savoir Dario Schmid et Gaëtan Aubry qui ont participé à l'épreuve au volant d'une Abarth 500 R3T qu'ils découvraient. Le duo termine au 39ème rang du général et à la quatrième place du R3. Ces conditions délicates n'auront surement pas permis au duo de se mettre pleinement en confiance, mais ils réussissent néanmoins à pointer à l'arrivée.

28906767 10211174031887264 900207765 n
Photo, Olivier Wintenberger

Le duo Cyrille Crevoiserat / Quentin Marchand a également participé à l'épreuve au volant de la Fiesta R2T qu'ils avaient déjà étrenné lors du Rallye International du Valais. Au moment de franchir la ligne d'arrivée, le copilote avoue sa satisfaction. "Tout s'est bien passé de notre côté, la voiture était au top et c'était un réel plaisir de retrouver cette Ford Fiesta R2T. On avait plutôt l'habitude de la version sans turbo, on découvrait cette voiture. Du coup, les premiers tours de roues étaient un peu laborieux, surtout dans les conditions que l'on a eu" détaille Quentin. "Il a plu du début à la fin... Quelques éclaircies sont tout de même arrivées en fin de journée... c'était presque les conditions du Critérium" rigole le jurassien qui détaille le parcours de ce rallye d'une quarantaine de kilomètres. "Nous avions deux spéciales au programme, avec des routes étroites, rapides, de nombreux ciels et virages cachés et surtout des routes très glissantes. La première était très sale avec des cordes tirées sur la route... on aurait dit un rallye terre. La deuxième était un peu plus propre mais tout de même bien piégeuse" explique Quentin qui se dit très impatient de retrouver le baquet de la Fiesta R2T à l'occasion du Critérium après cette bonne mise en jambe. Ils terminent au 34ème rang de l'épreuve.

28832609 10211174031287249 1236878272 n
Photo, Olivier Wintenberger